News

Ce dimanche, plus de trois millions de Marocains se sont rassemblés à Rabat pour affirmer leur attachement à l'intégrité territoriale du Royaume.

Cette marche est initiée par les partis politiques, les syndicats et les organisations de la société civile afin de dénoncer les dérapages verbaux du Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon sur le Sahara marocain.

Le Parlement marocain a « fermement » condamné les propos du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon au sujet du Sahara les qualifiant « d’irresponsables et de provocateurs ».

Dans une déclaration publiée au terme d’une session extraordinaire, «les parlementaires considèrent comme dangereuses et provocatrices ces déclarations qui sont en contradiction avec les nobles objectifs et la mission de l’ONU oeuvrant pour la paix et la stabilité dans le monde ».

Les présidents des deux Chambres du Parlement ont indiqué dans un communiqué que le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, présentera ce dimanche devant les députés et les conseillers une déclaration sur « les dernières nouveautés du dossier de l’intégrité territoriale ».

Ecoutez les précisions de Charles Saint-Pro, Président de l'Observatoire des études géopolitiques de Paris.






0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top