News

La Rencontre Internationale de la Kasbah des Artistes, a rassemblé soixante artistes arabes, européens et américains, dans une atmosphère exceptionnelle de fraternité et de créativité, à Paris du 11 au 16 avril 2012, et a rendu hommage, dans une cérémonie magnifique, au sociologue, poète et artiste peintre Mustapha Saha dans la prestigieuse galerie Pierre-Alain Challier dans le quartier historique du Marais.



Mustapha Saha a exposé, pour la première fois, son portrait du grand dramaturge marocain Tayeb Saddiki, disparu récemment, dans une peinture sur toile grand format, en bichrome jaune or et rouge vermillon sur fond noir, dans une technique inédite et une stylistique évoquant son surnom de "Lion d'Essaouira".


Mustapha Saha a déclaré à cette occasion : " Tayeb Saddiki était un artiste total, porteur du feu sacré de la création, un dramaturge connectif, un acteur exclamatif, un poète introspectif, un peintre instinctif, un théoricien combatif, un pédagogue attractif, un libertaire intempestif, un génie vindicatif, un mystique définitif, un transmetteur des arcanes immortelles du théâtre classique, un régénérateur d'apologues intemporels des légendes séculaires, un anticipateur d'expressions scéniques novatrices. Ce jardinier de l'impossible restera longtemps un précurseur inspiré, un penseur d'avenir. Il a semé, avec d'autres esprits des lumières marocaines, les germes de la nouvelle Andalousie en devenir à l'échelle planétaire."








0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top