News

CNN, toujours au top de la propagande et de la désinformation, n'a rien trouvé de mieux à faire que d'inventer des propos qu'un enfant n'a pas tenu dans la retranscription d'une entrevue d'un enfant syrien à Alep. 

Ecoutez bien ce que dit l'enfant entre 00:43 et 00:49. Il semblerait qu'il dise "nous avions peur de mourir de faim", puis il répète la même chose juste après. 

CNN n'a pas trouvé cela assez percutant et a rajouté "nous avions aussi peur car de lourds bombardements nous tombaient dessus". Or, aucun besoin d'être arabophone pour comprendre que l'enfant n'a pas pu dire quoique ce soit de ce genre mais que CNN lui a fait dire ce qu'il n'a pas dit. Un procédé qui est loin d'être une première, y compris dans les médias français. Mais chut, puisqu'on vous dit que les médias de masse sont la crème de l'information et les médias alternatifs et réseaux sociaux le mal incarné.






0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top