News

Il m’a fallu un livre pour que tout bascule.
“L’éveil de votre Puissance Intérieure” de Tony Robbins a changé ma vision de l’être humain. Le titre paraît pompeux, mais il n’est pas mensonger. Cela dépend de l’utilisation de son contenu.

Celui-ci m’a amené à me poser une question: comment fonctionne le cerveau d’une personne ? De manière pragmatique ?

La réponse est simple.
Notre personnalité se définit par l’unicité des expériences qui nous ont construit. Celles-ci forgent nos croyances, nos valeurs, nos règles et nos références. Ces éléments sont des filtres qui influencent notre interprétation et notre interaction avec le monde. Et remodèlent en permanence nos expériences.

Sachant cela, nous prenons conscience qu’il suffit de modifier nos filtres pour influencer notre expérience future.

Et c’est possible. Ça ne dépend que de vous.
  • Si je peux modifier mon expérience future, pourquoi ne pas faire le choix de vivre notre vie idéale, avec un métier qui nous passionne ?
  • Parce que nous ne savons pas comment faire ?
  • Et alors ?
  • Savions-nous marcher quand nous sommes nés ?
  • Savions-nous lire, écrire et compter à 5 ans ?
  • Savions-nous séduire à 15 ans ?
  • Savions-nous travailler en entreprise à 20 ans ?
À part pour les plus précoces, non. Nous avons appris. Parfois accompagné d’un professeur, d’un mentor, parfois par nous-mêmes. Et il n’y a rien qui nous soit impossible d’apprendre, il suffit de la bonne méthodologie.

Le théorème de Pythagore a été considéré comme l’une des démonstrations mathématiques les plus puissantes pendant des décennies par les élites. Maintenant, il est enseigné à des enfants de 13 ans.

Si nous ne savons pas comment faire, il suffit d’avoir la démarche d’apprendre, le mindset d’un autodidacte.

Cet état d’esprit se caractérise par la faculté, entre autres, de chercher à comprendre le monde; d’utiliser ce qu’il y a à notre portée; d’apprendre de ses erreurs.

Ces démarches définissent un véritable autodidacte. Nous sommes tous autodidactes, mais à différentes échelles.

Le savoir a longtemps été contenu dans les livres. Et avec l’essor d’Internet ces 2 dernières décennies, trouver une information n’a jamais été aussi simple et rapide.

Aujourd’hui, rien ne nous empêche de développer de nouvelles compétences, en complémentarité ou en dehors du système éducatif actuel. Suffisamment pour vivre de nos passions.

Notre société change en permanence. L’ère du diplôme est révolue. L’apprentissage perpétuel (ou formation continue) est devenu de rigueur.

Et quoi de mieux que d’être autodidacte pour s’adapter à ces changements, voire y prendre plaisir ?

Ou provoquer soi-même un changement ?


Thomas Jeanneau
Source : medium.com/




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top