News

“Au total, 7 000 personnes, au chômage pour la plupart, se sont résignées à patienter des heures pour déposer leur candidature au futur hôtel VP Plaza de España. 

La file d’attente fait quasiment deux fois le tour de la place d’Espagne, en plein centre de Madrid. Un bon kilomètre au total, rempli de milliers de personnes en rang d’oignons, un dossier ou une feuille A4 à la main. Le futur hôtel VP Plaza de España ne distribuait aucun cadeau mardi. Il recevait simplement les CV de candidats à une centaine de postes de grooms, réceptionnistes, aides de cuisine et autres femmes de chambre. Au total, 7 000 personnes, au chômage pour la plupart, se sont résignées à patienter des heures pour déposer leur candidature. 

Les aspirants aux postes, dont les premiers sont arrivés à 5h du matin, ont exprimé leur indignation à qui voulait l’entendre. Sur la convocation du « casting », aucune adresse e-mail à laquelle envoyer le CV n’était mentionnée. La presse espagnole a dénoncé une opération de marketing, les entreprises concurrentes assurant qu’il n’y a aucune raison objective d’imposer aux candidats une telle attente, vécue comme une humiliation, si ce n’est de faire parler du palace. 

La directrice de marketing du groupe s’en défend : “Nous n’avons pas voulu faire de publicité sur le dos des candidats, assure Laura Granados. Les offres d’emploi étaient disponibles sur notre site et sur notre compte LinkedIn depuis plusieurs mois. Mais comme nous avions du mal à couvrir tous les postes, nous avons opté pour une action plus dynamique.” Publicité gratuite ou “bad buzz” involontaire, la folle journée de recrutement a en tout cas mis en lumière la fragilité sociale de la reprise économique espagnole”… 

Accuser et reporter la faute là où c’est facile au lieu de parler de l’essentiel ! 
Alors évidemment, c’est la faute de l’entreprise qui n’avait qu’à donner une adresse mail pour que les gens puissent envoyer des milliers de CV qui seront peu ou mal traités ! 

Ou alors, vous laissez la chance aux gens de se présenter, et celui qui n’a pas un bon CV mais une bonne présentation et qui saura montrer son envie de travailler pourrait par exemple avoir plus de chance… 

Tout dépend de quel point de vue vous vous placez… 

Faire l’effort de venir se présenter c’est une chose. Envoyer un simple mail en est évidemment une autre. 

Ce n’est pas le même engagement dans la démarche. 
Si 7.000 personnes viennent faire la queue, ce n’est pas la faute de l’hôtel, mais de la reprise économique espagnole qui semble absolument phénoménale, d’ailleurs comme vous le savez ou plutôt comme on vous l’explique sur France 2 ou TF1, en Espagne, c’est la reprise, et le retour de la croissance ! Hahahahaha ! 

Les 7.000 gus et “gussettes” (faut tout féminiser pour faire moderne, con, mais moderne) qui poireautent sur 1 kilomètre de file d’attente ont sans doute une appréciation légèrement différente sur la qualité réelle de ladite reprise économique ibérique. 

Alors accusons l’hôtel ! Accablons son service de recrutement ! 

C’est la faute aux autres. Toujours. 





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top