News

Le Japon suffoque sous une vague de chaleur inédite, qui a dejà été fatale à plus de 80 personnes. Le gouvernement a déclaré l'état de catastrophe naturelle.

Selon les chiffres de l'Agence météorologique du Japon, le mercure a atteint les 41,1°C dans la ville de Kumagaya en ce mois de juillet, dépassant de 0,1°C le précédent record, établi en 2013. Cette vague de chaleur a provoqué la mort d'au moins 80 Japonais, notamment des personnes âgées, tandis qu'environ 22.000 autres ont été hospitalisés.


En pleine préparation pour accueillir les Jeux Olympiques dans deux ans, les autorités japonaises craignent désormais de ne pas être en mesure de gérer ces températures extrêmes, potentiellement dangereuses pour les athlètes et les spectateurs. D'après une récente étude, l'épreuve du marathon serait d'ailleurs considérée comme «extrêmement dangereuse» par plusieurs spécialistes du climat.

Les Jeux Olympiques de Tokyo auront lieu pendant les mois les plus chauds, entre le 24 juillet et le 9 août 2020, et seront suivis par les Jeux Paralympiques, entre le 25 août et le 6 septembre de la même année. La ville a déjà accueilli les Jeux Olympiques d'été par le passé, en 1964, mais ils avaient été organisés en octobre. 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top