News

Un renversement des pôles magnétiques de la Terre pourrait survenir à tout moment et serait catastrophique pour les pays où les technologies numériques sont répandues, affirme un groupe international de chercheurs.

Les nombreux scénarios d'éventuelles catastrophes globale suscitent depuis toujours un vif intérêt de la part de la science. Un groupe international de chercheurs est arrivé à la conclusion qu'un événement en particulier pourrait intervenir à tout moment et serait particulièrement nuisible dans les pays où les technologies numériques sont bien développées, relate Science Alert.

D'après les scientifiques, le renversement des pôles de la Terre durerait plusieurs milliers d'années et entraînerait l'affaiblissement soudain du champ magnétique terrestre. Des rayonnements cosmiques, dangereux pour les organismes vivants et destructif pour les technologies électroniques, atteindraient alors la surface de la planète bleue. Mais des spécialistes estiment que l'inversion géomagnétique aurait un caractère accidentel et non périodique. 

Parfois, la puissance du champ magnétique peut s'affaiblir subitement, comme ce fut le cas il y a environ 41.000 ans lorsque pendant plusieurs siècles la magnétosphère s'est affaiblie jusqu'à 5% de son état actuel. 

Les chercheurs tentent de déterminer les signaux pouvant prévenir du revirement des pôles, mais néanmoins, les résultats d'une récente étude ont démontré que cette inversion pourrait bien être brutale et imprévisible. 
Au cours de leurs recherches, les spécialistes ont analysé le positionnement des cristaux de la magnétite se trouvant dans les stalagmites d'une caverne située dans la province chinoise de Guizhou. Cela a permis de déterminer les particularités de l'inversion des pôles ainsi que le changement dans la puissance du champ magnétique qui s'est opéré il y a environ 100.000 ans. 

Les résultats obtenus ont montré que l'inversion avait eu lieu il y a environ 98.000 ans et qu'elle avait duré environ 200 ans. Mais selon les spécialistes, cet écart est trop court, car auparavant les chercheurs étaient convaincus que les inversions étaient séparées de dizaines de milliers d'années. 

Donc, il est peu probable que des changements considérables dans le champ magnétique, s'ils avaient lieu actuellement, pourraient être anticipés.





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top