News

Un séisme de magnitude 6,7 a frappé mercredi matin la nation insulaire du Pacifique, Vanuatu, a indiqué le US Geological Survey, mais aucune alerte au tsunami n’a été émise.

Le séisme a frappé à une profondeur modérée de 30 kilomètres, l'épicentre se trouvant juste à la pointe nord de l'île d'Ambrym, peu peuplée de Vanuatu.

Le Centre d’alerte aux tsunamis du Pacifique a déclaré qu’il n’y avait pas de risque de tsunami.
"Le séisme aurait été ressenti dans tout le Vanuatu", a déclaré à l'AFP le sismologue principal de Geoscience Australia, Eddie Leask.
"Mais il est difficile de dire si cela va causer des dégâts. Il est raisonnablement peu profond mais tout dépend des bâtiments, du type de sol, etc."
Sur son site internet, Geoscience met le rayon de dégâts potentiel à 63 kilomètres.
La ville la plus proche, Lakatoro, se trouve à 78 kilomètres et la capitale, Port Vila, à 187 kilomètres au nord de l'épicentre.
"Nous avons beaucoup de tremblements de terre de cinq et six magnitudes à travers le Vanuatu", a ajouté Leask. "Nous nous attendions à voir des répliques plus petites et même plus grandes."
Le Bureau de gestion des catastrophes de Vanuatu a déclaré à l'AFP qu'il n'était au courant d'aucun dommage immédiat.

Le Vanuatu, qui compte environ 280 000 habitants répartis sur 65 îles habitées, est considéré comme l’un des pays les plus exposés aux catastrophes au monde.

Il se trouve sur la "ceinture de feu du Pacifique", ce qui le rend vulnérable à de forts séismes et à des éruptions volcaniques, tandis que de puissants cyclones fouettent régulièrement les îles.

Un séisme de magnitude 7,0 a frappé en 2017, mais aucun dégât n'a été signalé.





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top