News

Après avoir retiré le "hijab de running" et la "coiffe bretonne de running" sous la pression des "associations d'aveugles volontaires," Decathlon a décidé d'aller plus loin dans l'anticommunautarisme et a publié le message suivant sur la page Facebook de la chaine : 

"Puisque l'heure est à l'anticommunautarisme dirigé contre les minorités stigmatisées à l'extrême, nous avons décidé d'aller un peu plus loin et de combattre le communautatisme idéologique des groupes majoritaires.

En conséquence, nous retirons tous nos "shorts de bourge de droite catho de merde de running" de nos rayons afin d'éviter de promouvoir une idéologie dangereuse qui n'est pas celle de tou.te.s les français.es.

Allez vous faire foutre."

Les réactions ont rapidement fusé, et si la gauche reste silencieuse en espérant que les foulards de centriste de running ne soient pas retirés des rayons à leur tour, à droite, on déplore une attaque vicieuse aux principes mêmes de la république. Wauquiez et Le Pen accusent Decathlon de "manipulation idéologique" et de "mépris des minorités opprimées malgré leur bonne volonté."

Et après ?

Decathlon a annoncé que ce n'était qu'un début. La cagoule corse, les kippas, les foulards de centristes, les keffieh de dreadeux blancs ainsi que les crocs de beauf de running seront également retirés des rayons d'ici un mois, afin de "mettre tout le monde à égalité."


De l'humour sarcastique, ironique ou grinçant, il est des moments où il faut savoir rire de tout !




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top