News

Vous êtes-vous déjà senti étrange sans vraiment savoir pourquoi, peu après une éruption solaire ? Selon des scientifiques, les éruptions solaires influences la santé humaine. 

Une éruption solaire est une explosion sur le Soleil, qui se produit lorsque l'énergie stockée dans ses champs magnétiques est libérée soudainement. Une activité aussi intense a une influence sur notre esprit et notre corps. De plus en plus de scientifiques sont maintenant convaincus que notre soleil affecte notre santé mentale et physique.

L’activité du Soleil, lorsqu’il interagit avec le champ magnétique de la Terre, a des effets considérables sur les perspectives, l’humeur, les émotions et les comportements de l’être humain.

Mais l’idée que des taches ou les éruptions solaires pourraient influer sur la santé humaine ne semble pas convaincantes au premier abord. Cependant, lorsque des corrélations sont établies entre les hospitalisations, les registres de santé et l'activité solaire-géomagnétique, le défi consiste ensuite à concevoir et à documenter un modèle scientifiquement viable, soutenus par l'observation. Il existe maintenant un grand nombre de recherches établissant une corrélation entre l'activité solaire et ses effets biologiques influençant la santé humaine. 

Il existe actuellement une absence de mécanisme biophysique connu et crédible pour associer l'activité solaire à ces effets, écrit le Dr Neil Cherry, professeur associé de santé environnementale à la Lincoln University dans un article scientifique

Selon le Dr Neil Cherry, il est possible que le signal de résonance Schumann (SR) soit le mécanisme biophysique plausible permettant de lier les niveaux de l'activité solaire à des effets biologiques sur la santé humaine. 

Les résonances de Schumann (SR) sont un ensemble de pics de spectre dans la partie extrêmement basse de la fréquence (ELF) du spectre du champ électromagnétique de la Terre. 

Les résonances de Schumann sont des résonances électromagnétiques globales, excitées par des décharges électriques dans la cavité formée entre la surface de la Terre et l'ionosphère. 

L’Institut des problèmes d’écologie industrielle du Nord, en Russie, a mesuré les effets de l’énergie solaire de 1948 à 1997 et a découvert que l’activité géomagnétique présentait trois pics saisonniers pour chacune de ces années, de mars à mai, de juillet à octobre. 

Chaque pic correspond à une incidence accrue d'anxiété, de dépression, de trouble bipolaire et de suicide dans la ville de Kirovsk.

Les éruptions solaires peuvent être très puissantes. Notre planète est très petite comparée aux grandes éruptions solaires. 

Cela a amené les scientifiques à penser que les tempêtes solaires désynchronisaient notre rythme circadien, autrement dit notre horloge biologique. La glande pinéale de notre cerveau est en effet affectée par l'activité électromagnétique. 

Cela entraîne la production d'un excès de mélatonine dans la glande, et la mélatonine influence le sommeil. 

«Le système de régulation circadien repose sur des signaux environnementaux répétés pour synchroniser l'horloge interne», déclare la psychiatre Kelly Posner, de l'Université Columbia. "Les champs magnétiques peuvent être l'un de ces signaux environnementaux." 

Les effets psychologiques des éjections coronales peuvent entraîner des maux de tête, des palpitations, des sautes d'humeur et un malaise général. La pensée chaotique ou confuse et les comportements erratiques augmentent également. 

Selon le professeur Raymond Wheeler de l'Université du Kansas et le scientifique russe Alexander Chizhevsky, les tempêtes solaires peuvent directement provoquer des conflits et des guerres.

Wheeler a approfondit le travail de Chishevsky en étudiant la violence en 1913; mesurer le temps entre les batailles et leur sévérité. Ces résultats ont été comparés au cycle des taches solaires de 11 ans du soleil. 

Les résultats ont montré que lorsque le cycle solaire atteignait son point culminant, les troubles humains, les soulèvements, les rébellions, les révolutions et les guerres entre nations se multipliaient. À mesure que les champs magnétiques s'intensifiaient, la réaction dans le cerveau était un mélange de crises émotionnelles mortelles et de frénésie de meurtres non adultérés. 

Alors que Wheeler comparait ses découvertes avec l’histoire de l’humanité, il découvrit une tendance surprenante qui remontait à 2500 ans. 

D'un point de vue scientifique, il est clair que les éruptions solaires peuvent affecter notre santé et causer des changements dans notre esprit et notre corps. 

A. Sutherland


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top