News

Les véhicules électriques fonctionnant avec des batteries sont-ils déjà dépassés ? La Chine est déjà en train de préparer le coup d’après, avec les véhicules à pile à combustible. Il y a quelques jours, un haut responsable du régime, Wan Gang, a été très clair : « Nous devons créer une société de l’hydrogène », a-t-il déclaré sur la chaîne de télévision Bloomberg. 

Si ces propos sont passés inaperçus, l’homme occupe pourtant une position-clé dans les choix stratégiques de la Chine. Vice-président du Conseil national pour l’élaboration des politiques, c’est lui qui planifie à long terme les orientations de l’économie chinoise. Et c’est d’ailleurs lui qui, il y a une vingtaine d’années, avait convaincu le gouvernement de parier sur... le véhicule électrique à batteries. 

Aujourd’hui, la Chine est le premier marché au monde avec plus d’un million de véhicules électriques à batterie en circulation. C’est aussi le plus important fabricant de batteries. Une expansion qui lui a permis de réduire sa dépendance au pétrole et de diminuer un peu la pollution dans les villes.

«Nous allons surmonter tous les problèmes»
En décrétant que l’hydrogène allait devenir la nouvelle priorité nationale, la Chine va investir en masse. Wan Gang estime que le véhicule à hydrogène n’a pas encore trouvé sa place en raison des coûts et d’obstacles industriels. « Nous allons surmonter tous les problèmes qui ont empêché le développement du véhicule à pile à combustible », promet-il.

En mars dernier, le gouvernement a coupé les aides accordées jusqu’alors aux véhicules électriques pour consacrer ses ressources au développement des véhicules à pile à combustible. Actuellement, moins de 2 500 véhicules à hydrogène sont en circulation dans le pays. Le cap du million de véhicules pourrait être atteint d’ici 2030.

Le gouvernement a déjà investi l’équivalent de plus de 10,7 milliards d’euros dans la technologie des piles à combustible et devrait offrir des incitations pour accélérer la construction de stations de distribution d’hydrogène.

En avril, le Français Air Liquide, en pointe dans ce domaine, s’est associé avec l’entreprise de Chengdu Huaqi Houpu pour développer des stations de distribution d’hydrogène dans tout le pays. Par ailleurs, les constructeurs Great Wall Motor, Yutong Bus et Foton Motor se sont engagés dans le secteur grâce aux subventions gouvernementales destinées à soutenir les efforts de R & D.

Déjà, une usine d’un montant de 1,6 milliard d’euros est en cours de construction dans la province du Guangdong. Elle devrait avoir d’ici 5 ans, avoir une capacité annuelle de 160 000 véhicules par an.
30.000 véhicules « propres » dans les transports en commun dès 2020

Par ailleurs, les avancées technologiques sur la fabrication des piles à combustibles semblent progresser rapidement avec l’arrivée de nouveaux matériaux pour remplacer certains métaux rares comme le platine ce qui aurait pour conséquence de faire baisser considérablement les coûts de fabrication.

Dans un premier temps, ce sont les transports en commun qui devrait profiter de ce développement. Le gouvernement central ambitionne chaque année et dès 2020 de mettre en circulation 30 000 véhicules « propres » dans 30 villes principalement alimentés à l’hydrogène.

Parallèlement, la Chine a aussi l’intention de tester l’hydrogène dans certaines régions en mettant en place un écosystème comprenant la production à partir d’énergie renouvelable mais aussi le stockage d’hydrogène. Un « carburant » qui peut ensuite être acheminé vers des centres économiques.

En France, les avancées dans ce domaine sont timides. Les premiers bus adaptés pour fonctionner avec une pile à hydrogène en appoint dans la ville de Bruay-la-Buissière (Pas-de-Calais) vont être mis en service à partir de juillet. Quant au plan hydrogène mis en place par Nicolas Hulot, avec 100 millions d'euros pendant 5 ans, il est selon plusieurs industriels en train de tomber dans les oubliettes… 

Toyota, pionnier en la matière, commercialise déjà une berline haut de gamme à pile à hydrogène : https://www.toyota.fr/new-cars/mirai/index.json






0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top