News

« Ce n'est pas le plus fort de l'espèce qui survit, ni le plus intelligent. C'est celui qui sait le mieux s'adapter au changement. » Si au moins cette partie de la théorie de Darwin est correcte, alors les scientifiques néo-Darwiniens sont aujourd'hui une espèce menacée. 

Dans leurs tentatives désespérées pour discréditer tout ce qui est plus ou moins sensé, les darwinistes aiment poser la question : "L'ID (Intelligent Design - Design Intelligent) est-il de la science ?", à laquelle, bien sûr, ils répondent "non" sur la base d'une affirmation aléatoire ridicule qui a cours aujourd'hui. Mais ce n'est pas la bonne réponse. La bonne réponse est : "On s'en fout !"

Si vous aviez une théorie qui se trouve être correcte mais qui n'est pas "scientifique" (quoi que cela signifie) et une autre qui est parfaitement "scientifique" mais qui se trouve être fausse, vous devriez être idiot pour choisir celle qui est fausse.

Et en posant simplement la question "L'ID est-il de la science ?", les darwinistes se désignent eux-mêmes comme étant exactement ce genre d'idiot. Ils préfèrent se tromper plutôt que de reconnaître l'existence d'une forme d'intelligence.

Donc, si vous laissez quelqu'un vous convaincre qu'il est important de savoir si l'ID est "scientifique", vous avez déjà été piégé et vous avez peu de chances de découvrir la véracité de quoi que ce soit. Vous ne vous souciez pas de ce qui est vrai ou correct. Vous vous préoccupez de quelque chose qui est hors sujet, et alors que vous êtes engagé dans un débat stupide pour rien, vous êtes complètement à côté de la plaque.

Mais comme cette question est souvent soulevée, voyons ce qu'il en est vraiment de l'évolution scientifique elle-même.

Les darwinistes disent que l'ID n'est pas falsifiable et ne peut pas être testé, et que donc ce n'est pas scientifique, que l'évolution se produit par des mutations aléatoires, mais il n'y a aucun moyen de prouver que les mutations sont aléatoires ou pas, et la sélection naturelle n'est pas falsifiable non plus, et ne peut pas être testée, donc ce n'est pas scientifique. Ce n'est qu'une des nombreuses indications que le darwinisme et la théorie de l'évolution sont au moins aussi peu scientifiques que l'ID peut l'être. Il y a deux poids deux mesures et un aveuglement sélectif évident ici. Mais en fait, je dirais que les choses dans le camp de l'évolution sont bien pires. C'est ce que je vais rendre tout à fait clair.

Ce qui suit est une liste de raisons pour lesquelles la théorie de l'évolution n'est pas scientifique. Ce n'est pas ce qui importe vraiment beaucoup - ce qui importe, c'est que c'est faux - mais puisque les évolutionnistes aiment nous brandir l'étendard de la science à la figure, montrons simplement à quel point ce geste est malhonnête. Si l'accusation de "non-science" est considérée comme un argument solide pour abattre l'ID, alors donnons à ces inconditionnels de « l'évolution » un aperçu de leur propre spécialité.

La théorie de l'évolution a été imaginée par un gars qui ne connaissait rien à la cellule, à l'hérédité et à la génétique. La théorie s'est ensuite avérée, par la génétique et par la découverte de l'ADN et de la complexité de tout ce qui se trouve dans la cellule, comme étant vraiment peu plausible. Mais au lieu de reconnaître que cela ne fonctionne pas, l'évolution est promue comme un fait. On nous dit que les espèces évoluent vers d'autres espèces, même si personne ne peut expliquer étape par étape comment cela pourrait se produire, et d'ailleurs personne n'a jamais vu cela se produire. Ce n'est pas de la science. C'est un dogmatisme de la pire espèce. 

Les darwinistes ne peuvent absolument pas expliquer l'origine de la vie. Leurs tentatives en ce sens invoquent des mécanismes qui n'ont jamais été observés dans la nature. Ce n'est pas de la science. Ils sont souvent réticents à admettre que l'ADN contient un code très sophistiqué. Ils n'ont aucun moyen de faire face à ce fait. La seule origine que nous ayons jamais observée, d'un code, est l'intention. Par conséquent, la seule théorie de l'origine du code dans l'ADN qui peut être qualifiée de scientifique, est qu'il a été conçu, car c'est la seule théorie qui reflète notre expérience réelle, observable et prouvable. Mais au lieu de cela, les darwinistes suggèrent des idées qui sont complètement improbables et dont l'application n'a jamais été observée. C'est aussi peu scientifique que cela. C'est comme observer toute sa vie que des clous se retrouvent enfoncés dans le bois après avoir été frappés par un marteau (ou un dispositif semblable), puis voir un clou dans du bois et prétendre qu'il a dû s'enfoncer accidentellement. Pourquoi ? Pourquoi ignorer ce que vous avez observé toute votre vie ? L'idée que les atomes s'assemblent eux-mêmes en cellules vivantes complexes et fonctionnelles n'est pas scientifique. Dire "Oui, personne ne l'a jamais vu, mais c'est très improbable, c'est ce qui est arrivé", c'est comme dire "Oui, je sais que personne n'a jamais vu une licorne, mais elles existent !" Aucun scientifique ne prend au sérieux de telles affirmations, sauf dans le cas de l'évolution. 

L'idée que "les choses auraient pu commencer simplement" et évoluer progressivement est absurde. Les plus petites bactéries produisent des centaines de protéines. Personne ne sait comment une cellule peut fonctionner avec, disons, quelques dizaines de protéines. La simple fabrication d'une protéine nécessite plus d'une centaine de protéines déjà existantes. La réplication de l'ADN nécessite 32 protéines. Suggérer que toutes ces choses pourraient fonctionner avec moins, même si personne n'a la moindre idée du comment, n'est pas de la science. C'est juste des sornettes pour se sortir du fait que l'évolution ne fonctionne pas. Ces idées sont complètement irréalistes et ne servent qu'à maintenir artificiellement en vie le zombie de l'évolution. Soit vous montrez comment ça pourrait marcher, soit vous inventez simplement des histoires. 

L'interdépendance des choses dans la cellule et dans les organismes vivants montre que l'évolution progressive de ces systèmes n'a aucun sens. Vous ne pouvez pas fabriquer de protéines sans ADN, mais vous avez besoin de protéines pour lire, transcrire et répliquer l'ADN. Il y a tellement de problèmes du type "l'œuf et la poule" en biologie que c'est ridicule. Quelle est l'explication ? "On ne peut pas vraiment l'expliquer exactement, mais on sait que c'est ce qui se produit". Comment peuvent-ils le "savoir" ? Ce n'est pas le cas. Ils y croient. C'est une croyance dogmatique, pas scientifique. 

Si quelque chose est censé se produire par hasard, nous devons nous demander : "quelle est la probabilité que cela se produise vraiment ?" Si nous constatons que la probabilité que de telles choses puissent se produire est d'une sur 10/100 ou d'une sur 10/5000 ou d'une sur 10/40000 ou plus, comme c'est le cas pour l'évolution, alors nous savons que notre théorie n'est qu'une ineptie. Si nous demandions aux enfants de 5 ans comment la vie a commencé, il est peu probable qu'ils aient une théorie pire que celle de quelque chose qui a une chance sur 10/40000 d'arriver. Prenez s'il vous plait quelques minutes pour réfléchir au fait qu'il serait difficile d'inventer quelque chose de moins probable que la théorie de l'évolution. 

Quand les évolutionnistes concoctent leurs théories sur la façon dont quelque chose aurait pu évoluer, ils se concentrent sur ce qu'ils veulent qu'il arrive, pas sur les 9,999,999,999,999 choses qui pourraient mal tourner à chaque étape. C'est parce qu'ils prennent les espèces 1 et 2, décident que 2 a évolué à partir de 1, et essaient de trouver comment cela pourrait avoir été possible, ce qui signifie qu'ils doivent inventer des choses. Tout ce qui peut être utile, même marginalement, aussi improbable soit-il, est accepté. C'est quelque peu compréhensible, bien que, comme nous l'avons dit plus haut, l'improbabilité des mécanismes de l'évolution est bien au-dessus de l'improbabilité de toute autre chose. Le pire, c'est que tous les problèmes potentiels, généralement des quintillions de fois plus probables que les heureux événements requis, sont ignorés. C'est comme expliquer qu'une voiture cassée a été réparée en tapant dessus au hasard avec un marteau. L'accent est mis sur la façon dont le marteau pourrait, contre toute attente, frapper au bon endroit. Ce qui est ignoré, c'est que vous avez besoin de beaucoup d'essais et que chaque coup de marteau est susceptible de briser davantage les choses. Une théorie qui met un espoir infini dans quelque chose d'infiniment improbable et qui écarte un grand nombre de choses qui sont très susceptibles de mal tourner n'est pas scientifique. C'est l'antithèse du rasoir d'Ockham. 

Le seul type "d'évolution" jamais observé a été des mutations mineures qui ont conduit à un certain avantage de survie dans les conditions actuelles. Extrapoler à partir de cela à l'infini, en ignorant les réalités biologiques, les mathématiques, la logique simple et le bon sens n'est pas de la science. Une seule mutation observée dans l'ADN n'a aucun moyen d'expliquer comment un tout nouveau gène pourrait survenir par hasard. Permettez-moi de le répéter, car c'est très important. Une seule mutation observée dans l'ADN n'a aucun moyen d'expliquer comment un tout nouveau gène pourrait survenir par hasard. Il s'agit de deux problèmes distincts, d'ordres de grandeur différents. Toute science réellement faite sur ce sujet montre que les nouveaux gènes n'évolueront pas par hasard, même avec l'âge de l'univers tout entier à notre disposition. 

L'évolution ignore la principale preuve physique : l'enregistrement fossile. La réaction aux fossiles découverts est du genre "Ho, c'est bizarre! Comment allons-nous faire pour que cela corresponde à notre modèle d'évolution ?" Rien dans les archives fossiles n'a de sens dans le contexte de l'évolution, mais l'impératif apparent est de faire de notre mieux pour que cela ait un sens. De temps en temps on trouve quelque chose qui semble soutenir le modèle évolutionnaire, et puis ils disent tous, "Ha ! Vous voyez ? On vous l'avait dit !" Puis vous demandez ce qu'il en est des 99% de preuves contre l'évolution, et ils prétendent tous qu'ils ne vous ont pas entendu. La science devrait aller de l'évidence à la création de théories plausibles. L'évolution commence avec une théorie peu plausible et essaie très fort d'intégrer les preuves dans cette théorie.

Selon la théorie, le passage d'une espèce à l'autre devrait se faire selon un continuum graduel. Dans le sens de l'évolution, il n'existe aucune forme finale d'organismes. Tout est censé changer perpétuellement et au hasard. Si l'évolution est entraînée par des mutations et la sélection naturelle, alors elle ne devrait jamais s'arrêter. Les mutations se produisent toujours, et la sélection naturelle n'a aucun moyen de s'arrêter. Mais ce que nous voyons dans les fossiles, c'est l'apparition d'organismes à l'improviste, puis de longues périodes de temps où ils sont inchangés, et enfin leur disparition soudaine. La réalité observée est en totale contradiction avec les prédictions "scientifiques" du darwinisme, mais la promotion de cette absurdité comme "science prouvée" ne change jamais. Ignorer des preuves dérangeantes n'est pas de la science. 

En parlant de prédictions, les darwinistes accusent l'ID d'être incapable de faire des prédictions (ce qui n'est ni vrai ni pertinent, mais on s'habitue à ce genre de logique tordue quand on a affaire aux darwinistes.) Mais quelles prédictions le darwinisme peut-il faire ? Il n'y a absolument rien de spécifique que la théorie de l'évolution puisse prédire. Tout ce qu'il peut dire, c'est que des espèces peuvent se transformer au hasard en d'autres espèces au fil du temps. L'ID prédit que ça ne se passera pas ainsi. Jusqu'à présent, nos observations n'ont pas montré qu'une seule espèce, vivante ou disparue, évoluait vers une autre, donc la prédiction de l'ID est cohérente avec ce que nous voyons. Le darwinisme n'a qu'une seule prédiction très vague, et elle n'a pas été confirmée une seule fois par l'observation.

Les darwinistes glorifient constamment toute preuve qui, même de loin, parle en faveur de l'évolution (ce qu'elle ne fait souvent que dans leur tête) et ignorent toute preuve contre elle. La vraie science se préoccupe moins des preuves à l'appui que des preuves contre la théorie à l'essai. Si vous observez cinq faits qui appuient votre théorie, vous êtes loin de prouver qu'elle est correcte. Mais si vous observez un seul fait qui réfute votre théorie, votre théorie est fausse. C'est fini. Vous pouvez rentrer chez vous. Pensez-y encore un peu et cherchez une autre solution. Il y a très peu de preuves pour l'évolution et des tas de preuves contre elle. Soit les darwinistes expliquent cette preuve indésirable par leurs contes de fées invraisemblables, soit ils l'ignorent complètement. Ce n'est pas de la science, c'est juste un vœu pieux. 

Une évolution progressive de la complexité est supposée, sans aucune preuve. Personne n'a été capable d'expliquer comment des systèmes irréductiblement complexes auraient pu évoluer pas à pas, mais nous sommes censés accepter qu'ils l'ont fait, car certains hommes très intelligents (selon eux) le disent. Si une idée n'a aucune preuve à l'appui et aucun modèle théorique pour l'expliquer, ce n'est pas scientifique. "Nous croyons que c'est possible" n'est pas de la science. 

Les mutations aléatoires et la sélection naturelle sont toutes deux de piètres candidats pour produire de la nouveauté. Les mutations produisent surtout des déchets, et la sélection naturelle ne peut qu'éliminer le pire de ces déchets. Aucun des deux processus n'a un moyen plausible de créer quoi que ce soit de nouveau. Promouvoir l'idée que le bruit crée la fonction, alors que toute notre expérience nous dit le contraire, n'est pas scientifique. 

L'évolution contredit les principes scientifiques établis, à savoir l'entropie de l'information. On nous dit que le contenu de l'information contenue dans l'ADN augmente avec le temps sans qu'il y ait une contribution intelligente, mais cela n'a aucun sens. L'entropie dicte que le contenu de l'information diminuera (ce que nous observons chaque fois que nous voulons le voir). La seule chose qui peut infuser de nouvelles informations fonctionnelles dans un système est l'intelligence. Le hasard ne fait pas ça. La théorie de l'évolution est de l'anti-science. 

Les darwinistes travaillent à rebours, de conclusions spéculatives à l'interprétation des faits. Ils ont décidé que l'évolution doit être vraie, et pour chaque nouvelle découverte, ils doivent inventer une histoire pour savoir comment elle s'inscrit dans le modèle évolutionnaire sanctifié, qui implique habituellement une gymnastique mentale considérable et à suspendre son incrédulité. La science devrait s'intéresser à ce qui se passe réellement et à la façon dont cela s'est passé, et non pas décider comment les choses se passent et ensuite inventer des théories sur la façon dont les preuves correspondent à leur croyance pré-établie. 

Les évolutionnistes insistent dogmatiquement sur des faits erronés, ignorant des faits bien connus. Un des nombreux exemples est l'appendice dans le corps humain. Cet organe est connu pour avoir au moins deux fonctions reconnues même par quelque chose d'aussi grand public que Wikipédia. Pourtant, on ne cesse d'entendre que l'appendice est un organe "vestige" et ne peut s'expliquer que par l'évolution. Le livre de Jonathan Wells, Zombie Science, contient de nombreux exemples d'affirmations similaires répétées sans relâche bien qu'il ait été prouvé qu'elles étaient fausses (il y a souvent plusieurs décennies). La raison évidente pour laquelle de fausses preuves continuent de nous être envoyées à la figure, décennie après décennie, c'est qu'il n'y a pas de véritable preuve de l'évolution.

Les explications des évolutionnistes disent généralement pourquoi les choses ont évolué, pas comment. S'il n'est pas possible de montrer comment quelque chose a évolué pas à pas, insister là-dessus n'est pas différent d'une croyance religieuse. "Les girafes ont développé de longs cous pour pouvoir s'élever plus haut." COMMENT ? "Ce singe a évolué un long et fin doigt pour pouvoir atteindre les trous intérieurs pour extraire les insectes." COMMENT ??? Les scientifiques ne peuvent pas expliquer comment les choses ont évolué. Ironiquement, expliquer pourquoi est simplement une indication d'une conception intelligente. L'évolution est censée n'avoir aucun but. Expliquer pourquoi quelque chose a évolué n'a même pas de sens dans le paradigme scientifique dominant. Dans l'évolution, la réponse au "pourquoi" doit toujours être "sans aucune raison".

Après 160 ans, la théorie de l'évolution est plus controversée que jamais, essayant quand même toujours de faire en sorte que ça marche. Au lieu de se renforcer au cours des 16 décennies de recherche scientifique, la théorie de l'évolution est devenue de plus en plus douteuse. 

En traitant de ce qui est ou n'est pas la science, les évolutionnistes sont d'avis que la seule vraie science est la science naturelle, c'est-à-dire la science matérialiste. Mais le matérialisme est une idéologie, pas plus prouvée que la Bible. Le matérialisme, tout comme la religion, est une croyance dogmatique. Dire que la seule science qui compte est la science matérialiste, c'est à peu près la même chose que dire que la seule science qui compte est la science religieuse. Les évolutionnistes ont une certaine croyance et définissent la science comme opérant dans les limites imposées par cette croyance. Cela devient alors très stupide, très rapidement. On finit par vous dire que votre conscience n'existe pas vraiment, que vos décisions ne sont pas prises par vous mais par vos gènes, et d'autres absurdités. L'objectivité s'évapore car l'apprentissage de la réalité est limité par des hypothèses arbitraires. Le darwinisme est une insulte à la science. Il ignore de nombreux principes scientifiques. Il ignore les faits et les preuves et insiste plutôt sur une croyance dogmatique, tout comme la religion. Les darwinistes doivent se réveiller et cesser de traiter leur théorie inattaquable comme une vache sacrée. Ils font exactement ce dont ils accusent les créationnistes.

La théorie de l'évolution n'est pas seulement fausse. Ce n'est pas scientifique, c'est absurde, illogique et mathématiquement impossible. 




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top