News

Plus d’un million de Chinois vivent dans les sous-sols de la capitale chinoise, constituant ce que la presse chinoise a qualifié de « Tribu des rats ». A Pékin, les salaires sont bas et les loyers, qui ont suivi le rythme effréné de la croissance économique chinoise ces dernières années, ont explosé. 

Impossible pour de nombreux Chinois de se loger ailleurs que dans les sous-sols, une ville dans la ville, louée en temps de paix par l’Etat à des gestionnaires privés, devenus au fil des ans de véritables marchands de sommeil.




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top