News

En 1960, Jilali Gharbaoui installe son atelier d‘artiste au Maroc dans le site antique de Chella. Il le dénomme « Atelier l’œuf ». Le 19 juillet 1966, il lègue ses œuvres à sa compagne Thérèse Boersma. 

« Rabat, le 19 juillet 1966. Je déclare moi, Djilali Gharbaoui, artiste peintre, demeurant « Atelier l’œuf » « Jardin du Chellah », Rabat, Maroc, Autorise Mlle Thérèse Boersma à prendre possession de toutes mes peintures à Amsterdam. Jilali Gharbaoui ». 
Il faudrait que les autorités marocaines classent cet atelier dans le patrimoine national et en fassent la base d’un musée Jilali Gharbaoui. Mustapha Saha / Sociologue, poète, artiste peintre



0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top