News

Charles Robin est un essayiste français né à Béziers en 1986. Ses réflexions portent sur la société libérale, le capitalisme et la domination politique. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, parmi lesquels "La Gauche du Capital" (Krisis, 2014) et "Itinéraire d'un gauchiste repenti" (Krisis, 2017)


Transcription du texte brut
C'est quelque chose qui est fondamental à comprendre, si on comprend pas ça, 
on comprend rien et si on comprend ça on comprend tout 
par définition, dans notre système actuel celui 
qui détient le pouvoir c'est celui qui a cherché à l'obtenir 
le pouvoir n'est pas quelque chose qui ne tombe sur la tête 
le pouvoir n'est pas quelque chose que l'on reçoit par hasard 
ou simplement pour nos qualités humaines ou nos qualités morales 
l'expérience montre au contraire 
que c'est lorsque l'on est capable de mettre de côté la morale 
qu'on est capable de mettre de côté nos scrupules, 
qu'on a le plus de chance de s'élever dans la hiérarchie du pouvoir 
Je ne doute pas que la plupart des gens 
qui s'engagent en politique notamment dans leur jeunesse 
le fasse pour des raisons louables 
et pour essayer d'améliorer 
le monde et le sort de l'humanité 
le fait est que ces gens-là ne font pas de vieux os en politique 
puisque celui qui triomphe en politique c'est celui qui emporte l'adhésion 
L'adhésion des masses 
l'adhésion des médias 
l'adhésion des financiers 
et pour obtenir l'adhésion des masses 
c'est très compliqué de dire la vérité 
C'est normal 
parce que la vérité est parfois brutale 
la vérité n'est pas forcément séduisante 
la vérité ne fait pas vendre 
Donc par définition celui qui s'élève en politique 
c'est celui qui est capable de travestir la vérité 
de telle sorte qu'il emporte l'adhésion des masses 
C'est ce qu'on appelle la démagogie,
 c'est ce qu'on appelait sous l'antiquité la sophistique 
Dans un texte de Platon on trouve l'idée qu’entre l'orateur et le médecin 
celui qui a le plus de chances de convaincre le patient n'est pas le médecin mais l'orateur 
Là encore si on n'a pas compris ça on peut rien comprendre, 
si on a compris ça on a tout compris 
Nous sommes dirigés par des personnes 
Qui ont fait de la politique leur métier 
et qui parfois sont de véritables virtuoses de la politique 
La politique ne doit pas être confondue avec le politique, 
le politique c'est l'art de gouverner la cité 
Pour le bien commun la politique c'est l'art de la manigance pour accéder au pouvoir 
Lorsque j'entends notre premier ministre donner une conférence de presse 
dans laquelle il parle calmement tranquillement de l'effondrement à venir 
je me dis on a affaire à un psychopathe 
on a affaire à quelqu'un qui participe activement à l'entreprise de destruction 
De tout ce qui fait nos acquis en tant que peuple, 
nos acquis sociaux, nos acquis culturels, nos acquis économiques 
Et qui sans aucune vergogne ose parler tranquillement de l'effondrement à venir 
comme si cet effondrement 
Lui était complètement étranger 
comme s’il n'avait aucune responsabilité en tant qu'individu dans cet effondrement à venir 
nous avons les dirigeants qui osent parler de ce qu'ils sont en train de provoquer 
de ce qu'ils ont eux-mêmes contribué à faire advenir 
comme si c'était quelque chose qui ne dépendait pas d'eux, 
comme si c'était quelque chose qu'ils subissaient au même titre que nous 
Tant qu'on n'a pas compris ça on ne peut rien comprendre, 
quand on a compris ça on comprend tout 
Le message de cette vidéo c'est que je me répétais 
on doit rien attendre de ces gens-là 
ces gens-là ont pris la décision 
de travailler pour leurs intérêts après tout pourquoi pas 
la nature humaine est ainsi faite 
que parfois notre partie sombre l'emporte sur notre partie lumineuse 
et qu'après tout nous autres gens de peu, gens de la plèbe 
nous ne pouvons pas réellement comprendre 
les motivations de ceux qui nous dirigent 
ceux qui ont le pouvoir 
de ceux qui jouissent du pouvoir 
soyons honnêtes il est très facile d'être vertueux 
quand on n'a pas les moyens d'être corrompu 
nous sommes gouvernés par des corrompus 
mais que ferions-nous si nous étions à leur place? 
est-ce que nous serions plus vertueux? 
est-ce que nous serions plus altruiste? 
C'est une vaste question 
Le fait est que pour accéder au pouvoir
 il faut avoir accepté la corruption et la corruption est une loi de ce monde 
Une fois qu'on a dit ça on peut passer son temps à critiquer, 
à se plaindre, 
à pleurnicher du fait que nous soyons méprisé par ceux qui nous dirigent 
Mais au fond, 
est ce qu'on ne savait pas déjà? 
et surtout 
qu'est-ce qu'il nous faut? 
pour qu'on accepte ce principe selon lequel 
les gouvernants défendent leurs intérêts 
qu'est-ce qu'il nous faut 
D'une certaine manière si nous n'avons toujours pas compris 
c'est que nous ne le comprendront jamais 
Donc finalement nous sommes responsables de notre sort 
c'est nous qui acceptons, c'est nous qui laissons faire 
c'est nous qui ne trouvons rien d'autre à faire que de nous plaindre 
alors que les règles du jeu sont parfaitement claires 
Ils sont les maîtres, nous sommes les esclaves 
On ne peut pas ensuite jouer à ce jeu du maître et de l'esclave 
et se plaindre à longueur de journée d'être les esclaves 
On n'avait qu'à pas accepter la règle du jeu 
à chaque fois qu'on parle de ceux qui nous dirigent, on les renforce, on les nourrit 
parce qu'on leur donne une considération 
telle qu’ on les maintient dans leur position de pouvoir 
il suffirait de tirer un trait sur le plan pratique mais aussi sur le plan mental 
il suffirait de tirer un trait sur ces gens-là, 
 pour que leur influence sur nos vies disparaissent 
et alors certains diront que c'est un peu facile de dire ça 
mais que quand on est assailli par les taxes, par les impôts,
 par la répression, la répression 
par exemple de l'automobiliste 
Qui prend une amende parce qu'il a dépassé de 5 kilomètres heure la vitesse autorisée 
tout ça existe 
tout ça existe mais il ne tient qu'à nous de l'accepter ou de le refuser 
La Boétie disait que pour être libre 
il n'y avait rien à faire 
car pour être libre 
il faut et il suffit de cesser d'obéir 
être libre ce n'est pas faire quelque chose 
c'est cesser de faire quelque chose, c'est cesser d'obéir 
À chaque fois que l'on parle de vos dirigeants on les nourrit 
on les légitime, on les maintient dans leur position de pouvoir 
moi-même en faisant cette vidéo et j'en ai conscience 
je participe à ce que je dénonce puisque 
je leur donne de la considération 
Sauf que je m'adresse à vous pour vous dire 
que c'est la dernière fois que je publie une vidéo 
C'est la dernière fois que je m'exprime publiquement en prenant 
comme objet de mon discours vos dirigeants 
Pourquoi? 
Parce que j'en ai marre 
parce que ça me fatigue 
de devoir m'adresser à des personnes 
qui ont tout compris à la situation 
Qu'ils ont tout compris au fait que nous ne sommes que des esclaves 
Mais qui veulent absolument 
continuer à passer leur temps, à passer leurs jours, à passer leur vie 
à n'avoir comme seul centre de préoccupation ceux qui nous dirigent 
Les gars 
si vous décidez que votre vie tourne autour de ceux qui nous dirigent 
Vous ne pouvez pas vous plaindre d'être dirigé 
Bout d'un moment 
c'est à nous de décider de ne plus être sous leur emprise 
Si vous vraiment faire changer les choses autour de vous, il y a moyen très simple, 
simple ne voulant pas dire facile 
Il faut le mettre en pratique et c'est là que réside la difficulté 
Mais c'est un moyen simple à concevoir 
C'est apporter autour de vous 
les améliorations que vous souhaiteriez voir appliquée à l'échelle de la nation 
à l'échelle du monde 
ça fait des années que je n'ai pas voté 
La dernière fois que j'ai voté ça devait être en 2007 
Et encore j'ai voté par une forme de sursaut de candeur, 
de naïveté dans le mauvais sens du terme 
qui m'a fait croire que le vote pouvait être utile, 
j'avais 21 ans à ma décharge 
Depuis 2007 je n'ai pas voté 
J'ai rencontré depuis 2007 beaucoup de personnes 
avec qui j'ai pu discuter politique 
Dont certaines s'offusquer du fait que je ne vote plus 
mais enfin tu ne votent plus 
alors que nos ancêtres sont morts 
pour que nous ayons le droit de vote bla bla bla
Non nos ancêtres ne sont pas morts 
pour que nous ayons le droit de vote, le droit de vote a été instauré 
et il a été instauré de telle manière 
qu’il bénéficie toujours aux mêmes 
Certes il est plus agréable au quotidien de pouvoir choisir son dirigeant 
Mais finalement que vaut l'élection quand 
Notre choix de vote est totalement déterminé 
que vaut le choix entre 
coca cola et pepsi 
on a le choix dans une grande surface finalement de choisir sa marque 
mais sa marque 
c'est à dire ceux qui nous marque 
mais sa marque on ne la fabrique pas soi-même, 
on l'a choisi parmi celles qui nous sont proposés 
et choisir parmi ce qui nous est proposé ce n'est pas choisir 
surtout qu'en ce qui nous est proposé 
fini par nous être imposée 
à chaque fois qu'on parle de vos dirigeants on les nourrit 
à chaque fois qu'on met dans l'urne un bulletin de vote 
qui porte le nom d'un candidat au pouvoir 
c'est à dire qui porte le nom d'un psychopathe 
on le valide 
on signe 
la signature peut vous emmener très loin 
si vous signez un contrat que vous n'avez pas lu 
il est possible que dans le futur vous ayez à vous en mordre les doigts 
pour autant 
vous ne pourrez-vous en prendre qu'à vous même 
car vous aurez signé 
à partir du moment où vous signez pour vos dirigeants 
vous devez assumer 
les actions entreprises par ses dirigeants 
j'ai entendu des gens me dire 
tu ne votes pas tu n'as pas besoin de te plaindre 
mais mon gars 
c'est parce que je ne vote pas que j'ai le droit de me plaindre 
c'est parce que tu as voté 
que tu n'as pas le droit de te plaindre 
tu as voté, tu as signé, donc tu la fermes, tu rentres dans le rang et tu bouffes tes pâtes 
Voter n'est pas choisir 
Voter n'est pas choisir 
faire de la politique ce n'est pas se déplacer un dimanche tous les cinq ans 
tous les trois ans ni même tous les ans 
pour mettre à bout de papier dans une urne 
Faire de la politique 
C'est dire bonjour à son voisin 
faire de la politique 
C'est éduquer ses enfants 
Faire de la politique 
C'est rendre service à ses amis 
Parce que le jour où le système bancaire va s'effondrer 
Votre bulletin il va pas vous nourrir 
votre bulletin il va pas vous aider 
par contre votre voisin 
par contre vos amis ils vont pouvoir vous aider comme vous allez pouvoir les aider 
Faire de la politique 
c'est faire en sorte que le réseau social que vous aurez su tisser autour de vous 
puisse être porteurs d'amélioration pour vous et pour les autres 
Nos gouvernants fonctionnent sur le principe du réseau 
Ils ont raison, le réseau n'est pas mauvais en soi 
Le réseau a une fonction 
Le réseau c'est un tissu de solidarité basé sur l'intérêt réciproque 
évidemment concevoir la vie sous l'angle de l'intérêt c'est assez déprimant 
Sauf que dans une situation d'urgence 
il devient primordial de défendre ses intérêts au premier rang desquels notre vie 
Si vous êtes capable de créer du réseau autour de vous, 
du réseau de solidarité, du vrai réseau 
Ce jour-là vous n'avez plus besoin d'aller mettre un bulletin dans l'urne 
Beaucoup de gens espèrent de la politique et de vos dirigeants 
Que leur pouvoir d'achat augmente 
parce que vous comprenez si notre pouvoir d'achat augmente 
si on peut espérer économiser 100 euros sur l'année c'est pas mal 
parce que 100 euros sur l'année 
on peut payer une mensualité pour sa nouvelle machine à laver 
et donc peut-être qu'au bout de cinq ans 
on arrivera à payer sa machine à laver 
vous vous rendez compte 
Sauf que les services que peuvent s'échanger des amis 
si vous les convertissent et en pouvoir d'achat 
Vous allez vous apercevoir que 
On est sur une échelle qui n'a rien à voir, dix fois plus, vingt fois plus 100 fois plus 
ce que vous pouvez apporter 
à l'autre, à votre prochain, à votre voisin, à votre ami 
Et ce qui peut vous apporter en retour 
le cycle du don 
c'est incommensurable par rapport à ce que vous pouvez espérer 
Attendre et recevoir de vos dirigeants 
Je pense que 
dit comme ça paraît évident mais 
beaucoup de personnes n'arrivent pas à l'intégrer parce que beaucoup de personnes espèrent en réalité que nous soyons encore en démocratie 
Nous ne sommes pas en démocratie 
Nous ne sommes pas en démocratie 
Tout a été dit, tout a été écrit 
sur le fait que nous n'étions pas en démocratie 
Et aujourd'hui 
oser dire que nous sommes en démocratie parce que nous avons le droit de vote 
Bien c'est le faire exprès, c'est le faire exprès, donc on peut plus rien faire 
Peut-être qu'un jour 
ces personnes prendront conscience 
que la démocratie ne se réduit pas un bulletin dans une urne 
De la même façon que la liberté ne se résume pas à pouvoir choisir 
entre coca cola et pepsi 
J'estime que le travail a été fait 
j'ai apporté ma pierre à l'édifice 
D'autres, avant moi, pendant et après moi 
ont fait bien plus et bien mieux 
tout a été dit, tout a été écrit 
Donc 
quand je reçois un message à 2 heures du matin 
pour me demander ce que je préfère entre 
l'anarchisme de Proudhon, l'anarchisme de Bakounine 
ou le conservatisme libéral d'untel etc... 
Je ne réponds plus 
parce que si vous en êtes encore à vous poser ce genre de questions théoriques 
C'est que passez-moi l'expression, vous n'en chier pas assez dans votre vie 
Dans des situations d'urgence on n'a plus le temps de théoriser 
On intègre, on comprend, on s'adapte 
J'ai fait cette vidéo 
comme un message final 
une sorte de dernier message à mes auditeurs sur ma chaîne 
pour leur dire que dorénavant ça ne m'intéresse plus de parler de vos dirigeants 
ça ne m'intéresse plus de nourrir des psychopathes 
ça ne m'intéresse plus de bavasser, de théoriser, de spéculer sur des micros-branches 
de telle philosophie politique 
ça ne m'intéresse plus, parce qu'au bout d'un moment 
ça revient à commenter le film 
Que nous n'avons pas réalisé 
Vous imaginez 
l'association des spectateurs mécontents 
Qui va voir tous les films de George Lucas ou de, comment il s'appelle, Tarantino 
Et qui va faire des réunions le soir, des réunions de cellule 
ou qui va organiser des conférences 
Pour expliquer à quel point le dernier film de George Lucas, 
ou le dernier film de Tarantino était mauvais, qu’eux 
S'ils avaient été les réalisateurs de ce film 
ils auraient fait si comme ça, ils auraient fait ça comme si 
mais qui n'auraient pas fait comme George Lucas ou comme Tarantino 
On trouverait ça ridicule 
Tu es spectateur, le film tu le consommes ou pas 
Mais qui ne le réaliseras pas 
parce que tu n'as pas la casquette du réalisateur et que celui qui a la casquette 
il va la garder 
et que le jour où il va l'enlever sa casquette 
il va la passer à quelqu'un d'autre 
qu'il aura choisi en fonction de ses intérêts 
donc si tu veux passer ta vie à organiser des réunions pour commenter les films des autres grands bien t'en fasse 
Mais tu ne me verras jamais dans ces réunions 
Vous avez tous le pouvoir de créer de l'influence, de l'influence positive 
vous avez tous le pouvoir de faire naître entre vous et les autres 
Un lien de réciprocité, un lien de solidarité 
un lien de bienveillance 
qui passe par le compromis 
qui passe aussi par l'acceptation de ce que vous êtes 
mais aussi de ce que l'autre est 
Si vous comptez améliorer le monde en expliquant à quel point les gens sont des abrutis, 
c'est très à la mode de dire que les gens sont cons 
qu'il faudrait un vaccin contre la connerie 
vous savez toutes ces petites phrases qu'on aime bien prononcer pour se dédouaner 
et pour se différencier de la masse 
les gens sont bêtes, les gens 
c'est qui les gens? 
parce que pour les gens, vous êtes les gens, ok? 
donc les gens c'est vous, donc à chaque fois que vous dites les gens sont cons, 
bien posez-vous la question de qui vous parlez 
Vous avez voire de créer l'influence positive 
à chaque fois que vous investissez votre énergie dans la critique de vos dirigeants 
vous faites le choix de ne pas user de votre pouvoir d'influencer positivement le monde 
à partir du moment où vous déciderez d'employer ce pouvoir 
d'influencer positivement le monde 
vous allez vous apercevoir que vos dirigeants 
ils seront très loin, très très loin dans votre esprit dans votre réalité 
Donc pourquoi ne pas commencer maintenant 
Pourquoi ne pas commencer dès aujourd'hui 
Pourquoi ne pas commencer à construire, à tisser, ou à renforcer les liens 
les liens de réciprocité, les liens d'altruisme avec les autres 
en prévision de ce qui nous attends probablement 
Parce que Si la prévision d'une collapse bancaires s'avère 
Et il est très probable qu'elle s'avère 
à ce jour vous aurez l'air malin 
avec vos cartes à l'effigie de vos dirigeants pour dire 
untel est un salaud, untel est une crapule 
untel est un menteur 
Parce que vous le savez déjà depuis longtemps et ça ne vous aidera pas à bouffer 
Merci de m'avoir écouté, à bientôt peut-être. 


0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top