News

Profitant du chaos économique engendré par la crise sanitaire, le géant américain Amazon vient d'acheter pour la première fois ses propres avions, auprès de compagnies aériennes américaines. Jusqu'à présent, le géant du e-commerce se contentait d'en louer.

Amazon ne se contente plus de louer des avions de ligne pour livrer les colis de ses clients. Désormais, il en achète. Mardi 5 janvier, l’entreprise américaine a annoncé l’acquisition de 11 aéronefs Boeing 767-300. Ces avions, qui étaient destinés au départ au transport de personnes, sont prélevés sur les flottes de deux compagnies aériennes américaines, WestJet (qui en cède 4) et Delta (qui en vend 7).

Ces avions rejoindront la flotte d’Amazon en deux temps. Il est d’abord prévu d’accueillir les 4 avions de WestJet en 2021, suivi des 7 exemplaires de Delta en 2022. Leur arrivée doit s’étaler sur plusieurs mois, car il est notamment nécessaire de reconvertir ces appareils en cargo — en clair, il va falloir vider la cabine de tous les éléments, comme les sièges, servant à accueillir du public.

Des compagnies aériennes en difficulté
Selon The Verge, Amazon prévoit d’acquérir d’autres avions dans les années à venir. Dans son communiqué, le groupe précise toutefois qu’il n’entend pas renoncer pour autant à la location d’appareils, qui lui offre une certaine souplesse — de cette façon il peut en effet accroître ou réduire la voilure selon ses besoins. On prête à Amazon le souhait d’avoir une flotte de 85 appareils d’ici 2022, en propre et en location.

La crise que subit le secteur aérien à cause de la pandémie de coronavirus semble avoir offert une occasion en or à Amazon pour acheter des avions à bas prix. Comme le font remarquer nos confrères, le prix des appareils a chuté depuis un an. En grande difficulté, faute de personnes à transporter, les compagnies aériennes essaient de limiter la casse, quitte à se séparer d’une partie de leurs aéronefs.

Tous ces avions vont être opérés par la division aérienne du groupe, justement nommée Amazon Air. « Amazon Air joue un rôle central dans la livraison aux clients en transportant des articles sur de longues distances dans des délais plus courts », écrit le groupe dans son communiqué. « Ces ajouts à la flotte garantiront une capacité supplémentaire dans le réseau d’Amazon Air pour les années à venir ».

Amazon Air est opérationnel depuis 2016. À l’époque, l’entreprise concluait un premier accord avec la compagnie Air Transport Services Group pour lui louer vingt avions de transport de type Boeing 767 sur une durée de cinq à sept ans — en parallèle, Amazon a aussi dû investir ans des infrastructures dédiées pour les accueillir. Par la suite, d’autres deals ont été passés, sur quelques dizaines d’autres appareils.




 
Top