News

Pour la 1ère injection, le laboratoire PFIZER annonçait un taux d’efficacité de 52% pour atteindre 95% après la 2ème injection. Certains vont sans doute la reproche de faire « bêtement » une règle de 3, et pourtant cela paraît mathématiquement logique.

D’autant que les mathématiques seraient devenus les indicateurs désormais incontournables pour prédire l’avenir ! Suivez la démonstration...

Pour passer de 52% à 95%, la 2ème injection augmente donc l’efficacité de 83%.
  • Comme la réalité est bien en dessous, il s’avère que l’efficacité de la 1ère dose est constatée à 30%.
  • La 2ème dose augmentée de 83% apportera donc une efficacité de seulement 55% !!!!
Et dans ce calcul, on prend pour hypothèse que PFIZER ne se serait trompé que sur l’efficacité de la 1ère injection !

Imaginez si on applique le même pourcentage d’erreur sur la 2ème injection, alors on se retrouve avec un taux d’efficacité final de 45 % seulement ! (on laisse les matheux vérifier mon calcul ).
Donc le vaccin Pfizer affiche sur le terrain une efficacité probablement comprise entre 45 et 55% !
Si PFIZER avait fait cette annonce en novembre de l’an dernier, jamais il n’aurait obtenu l’autorisation de mettre son « poison » sur le marché et la perte aurait représenté des milliards d’euros.

On en conclut donc qu’il y de fortes chances que PFIZER ait publié un rapport avec de faux résultats (une fois ne serait pas coutume pour ce labo) pour obtenir l’accord officiel de mise sur le marché.

Mais sans doute se sont-ils aussi protégés contractuellement et ce serait la raison pour laquelle personne n’a accès à ces contrats .

Conclusion
Si le Pouvoir exécutif était composé de personnes honnêtes et soucieuses de la santé du peuple, il devrait immédiatement annuler la vente du vaccin PFIZER sur le marché et demander le remboursement des sommes déjà engagées. Le produit livré n’est pas conforme. Il s’agit donc ici d’une « publicité mensongère » !!!

Ce constat est indiscutable, il y a une action à envisager qui permettait d’annuler l’utilisation du vaccin PFIZER. Et si une telle action est engagée, les autres labos vont commencer à réfléchir, car à l’évidence ils ont tous « pipoté » les chiffres !!! Les révélations du SCANDALE VACCIN ne font que commencer ......






 
Top