News

Le nombre de demandeurs d’asile dans les pays de l’Union européenne a fait un bond de 68 % au cours des cinq premiers mois de l’année 2015 par rapport à la même période en 2014, a annoncé mercredi 8 juillet l’organisme de l’Union européenne chargé de la question, le Bureau européen d’appui en matière d’asile (EASO).

L’EASO n’a toutefois pas donné de chiffres détaillés sur le nombre de migrants qui sont entrés sur le territoire européen durant la période qui court de janvier à mai.

2014, déjà une année record
La semaine dernière, l’Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) avait avancé le chiffre de 137 000 réfugiés et migrants arrivés en Europe par la mer au cours du premier semestre, en majorité sur les côtes italiennes et grecques.

Selon l’EASO, l’année 2014 a déjà représenté un record du nombre d’arrivées, avec plus de 660 000 demandeurs d’asile arrivés sur le territoire des Vingt-Huit ainsi qu’en Suisse et en Norvège.

L’augmentation des flux migratoires en direction de l’Europe, qui s’explique en partie par le conflit en Syrie, a poussé les gouvernements de l’UE à chercher des réponses. Jeudi, les ministres des 28 chargés du dossier doivent se retrouver à Luxembourg afin de définir les contours d’une politique d’accueil de ces migrants et de réfléchir aux moyens de les dissuader d’entreprendre la traversée périlleuse de la Méditerranée.

Ces chiffres donnés par le bureau européen de l'asile sont à mettre en corrélation avec les données du HCR : The_Sea_Route_to_Europe.pdf

Ce nombre serait encore plus important si au cours de la même période 1 867 personnes n'étaient pas mortes noyées pendant la traversée de la Méditerranée auxquelles s'ajoute un nombre au moins aussi important, selon l'OIM, de personnes mortes dans le désert du Sahara

Avec Presse








 
Top