News

Une centaine d’exilés de différentes nationalités, principalement est-africaines, ont bloqué l’accès camion au Tunnel sous la Manche cette nuit. Ils et elles demandaient à ce qu’on les laisse passer au Royaume-uni : « La France ne veut pas de nous, qu’on nous laisse passer ! »

Vers 23h ce samedi, les exilés qui essayaient d’entrer dans le périmètres du Tunnel ont été repoussés par la police (apparemment la gendarmerie mobile) et collectivement gazés. Une partie d’entre eux et elles se sont réuni-e-s et ont décidé de bloquer l’accès camion. Ils et elles y sont allé-e-s par petits groupes entre 2h et 3h du matin et se sont installé-e-s avec calme sur la bretelle.

Vers 6h du matin, ils et elles en ont été chassés brutalement par la police, poussés, gazés à bout portant, tabassé-e-s pour certain-e-s. Ils et elles se sont dispersés.



 
Top