News

Ce Samedi est attendue une lune rouge, appelée également « Lune de sang », un événement qui n’est pas si exceptionnel initialement puisqu’il s’agit d’un événement qui s’est déjà reproduit à maintes reprises au cours de l’histoire.

Ce qui rend cette lune de sang Samedi, c’est qu’elle sera la dernière lune rouge d’une série de 4 lunes de sang chacune séparée par 6 pleines lunes, ce qu’on appelle une tétrade. Suivant les évangélistes, chaque tétrade fut accompagnée par un grand bouleversement religieux, reste à savoir si celui-ci échappera à la règle ou non.

Pour la première fois depuis 30 ans, une éclipse totale de lune aura lieu et sera visible presque partout dans le monde. Ceux qui sont prêts à passer une nuit blanche pourront observer l’éclipse totale d’une « super-lune », dans la nuit du 27 au 28 septembre 2015. Un peu plus tôt ce mois, il y aura également une éclipse solaire partielle, mais la plupart du monde la manquera.

La dernière éclipse de super-lune a eu lieu en 1982 et la prochaine est annoncée en 2033.

Le phénomène de « super-lune » se produit, car l’orbite de notre satellite est elliptique plutôt que circulaire.

Si la distance moyenne séparant la Terre de la Lune est de 384 467 km, cette dernière peut s’éloigner jusqu’à 405 696 km, son apogée, et se rapprocher jusqu’à 363 104 km, son périgée. C’est lorsqu’elle s’approche, ou atteint son périgée qu’on parle de « super-lune« , ou « périgée-syzygie« , peut-on lire sur le site de Sciencepost.

Article en intégralité sur Rtbf.be






0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top