News

A Calais, la radio des migrants a diffusé sa première émission par le biais de Facebook et de Soundcloud. Radio Jungala, c’est son nom, cherche dans le même temps de nouveaux producteurs et journalistes pour faire grossir les rangs de son équipe.

Radio Jungala, qui a pour but d'animer la vie de migrants dans le camp de Calais, a été inventée par une équipe internationale. On compte parmi ses fondateurs un éditeur syrien, un jeune spécialiste en médias britannique, un journaliste kurde, etc.



Le ressortissant syrien Hashemi, âgé de 20 ans, a édité la première émission pour Radio Jungala. C'est un programme musical composé de morceaux joués par des musiciens du camp. "Je cherche à faire sonner la voix du camp et à rendre publics les sentiments des réfugiés. Je veux partager ce qui se passe ici avec le monde entier", a-t-il déclaré au site d'actualité en ligne le Local.

C'est un jeune diplômé en médias britannique de 22 ans, Ciaran Henry, qui aide à Hashemi à monter les programmes. Le Britannique était un des auteurs du projet de radio. "Nous sommes ici seulement pour le support technique et pour apporter une critique constructive", a expliqué Henry.

Hashemi qui n'affiche pas son nom, s'est dit très heureux de son nouveau travail. "Je n'ai jamais pensé faire de la radio, mais maintenant j'en veux toujours plus et je donne le meilleur de moi-même", a-t-il avoué.

Un jeune Kurde irakien officie aux côtés du Britannique et du Syrien en qualité de journaliste. Kaiwan fait des entretiens à l'aide d'un dictaphone acheté par Radio Jungala grâce au financement participatif. "J'aime bien apprendre de nouvelles choses mais c'est difficile. Quand je dois poser des questions aux gens, je me sens un peu confus", a-t-il dit avec un sourire.

Dans le camp de réfugiés, Kaiwan apprend également l'anglais et se fait des amis. "Tout le monde souhaite aller au Royaume-Uni mais c'est très compliqué et nous avons besoin de faire quelque chose en attendant", poursuit Kaiwan, qui a appris l'anglais à l'aide des films d'Harry Potter et des productions hollywoodiennes.

Ils sont près de 4500 migrants à vivre dans des conditions précaires au sein du camp de la "Jungle" près de la ville de Calais. La plupart d'entre eux sont originaires d'Afrique de l'Est, du Moyen-Orient et d'Afghanistan.

La crise migratoire actuelle qui touche de nombreux pays d'Europe est considérée comme la plus grave depuis l'époque de la Seconde guerre mondiale. Selon les données récentes de l'agence des frontières Frontex, plus de 710.000 migrants sont arrivés sur le territoire de l'Union européenne lors des neuf premiers mois de 2015.



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top