News

C'est en postant l'une de ses œuvres sur les réseaux sociaux qu'Oresegun Olumide est sorti de l'anonymat. Ce peintre ultra-réaliste de 35 ans qui utilise la peinture à l'huile exposait ses œuvres à la galerie Ikorodu de Lagos, dans une relative indifférence.

Beaucoup de peintres célèbres ont longtemps exercé leur talent dans l'indifférence, comme Van Gogh qui a rencontré la gloire à titre posthume avant de connaître une deuxième vie : celle de la célébrité. L'artiste nigérian Oresegun Olumide a eu plus de chance.


En quelques semaines, la carrière d'Oresegun Olumide s'est accélèrée subitement, comme le raconte le site Quartz. Alors qu'il préparait une nouvelle exposition, Olumide a choisi de partager l'un de ses travaux sur les réseaux sociaux. Et la révélation était immédiate. En quelques jours, il a gagné près de 28.000 abonnés sur son compte Instagram alors qu'il n'en comptait que 800. Le même succès a été immédiat auprès des grands médias internationaux.


Une peinture impressionnante où on aperçoit des gouttelettes d’eau qui glissent sur les visages des enfants. L’image est proche de la réalité comme des photos prises avec un appareil. Et pourtant c’est juste une inspiration artistique de l’artiste Nigérian Olumide. L’hyperréalisme créé dans ses peintures à huile donne vie à son travail de peintre, rendant difficile de croire que les tableaux ne sont des peintures.


L’eau est un thème récurrent dans son art, car selon un adage populaire dans sa langue maternelle Yoruba, « l’eau n’a pas d’ennemi », a déclaré Olumide à CNN. L’utilisation de l’eau donne un effet translucide dit-il, c’est « pourquoi il est difficile pour beaucoup de peintres de le réaliser », ajoute l’artiste.









0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top