News

Là-bas sur Mont Trouillet regarde bien ma belle
Le Moulin de Sannois déterre sa pancarte
Cyrano l’investit de son esprit rebelle
Cassino le consacre au sommet de sa carte


La guinguette s’anime à la tombée du soir
Les seins se dénudent le plaisir se débourse
La gaillarde en tresses s’invite sous pressoir
Le Maire dégrafe sa braguette et sa bourse

Le gamay rapproche notaire et vigneron
Sur piste s’éreintent charmeur et blanche peau
Le maraîcher décaisse asperge et potiron
La bigote en chaleur mordille son chapeau

L’imbuvable piquette au bras levé s’avale
Chauffe l’accordéon s’embrase la bergère
Maupassant délaissé par sa muse en cavale
Travestit sa mondaine en pulpeuse lingère

Argenteuil en aval décrypte sa vulgate
Claude Monet sur Seine invente sa palette
Caillebotte éternise au couchant la régate
Au comptoir du marché pinot noir et galette

Temps jadis s’estompe dans l’obscure mémoire
Le château légendaire introuvable en amont
Cache dans ses tréfonds le fabuleux grimoire
Et le trésor caché du Seigneur d’Orgemont

Copyright © Mustapha Saha

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top