News

En tapant le numéro de téléphone dans le moteur de recherche, il est possible de retrouver le compte qui est associé. Mais vous pouvez désactiver cette option.

Souriez, vous êtes retrouvé. Dans un tweet publié jeudi 7 mars, le directeur du développement numérique du groupe Le Figaro montre, capture vidéo à l'appui, que Facebook fonctionne (aussi) comme un annuaire inversé. En tapant un numéro de téléphone dans la barre de recherche, il parvient à retrouver le profil qui est associé.

Changer les paramètres
Inutile, donc, de se cacher derrière un pseudonyme. Il s'agit en fait d'une option, activée par défaut, qui permet à n’importe qui de retrouver le profil d’une personne grâce à son numéro de téléphone. La manipulation fonctionne de la même manière avec l’adresse mail qui a servi lors de la création du compte. Encore faut-il le savoir...

Nos confrères du Monde expliquent que l'option est très facilement désactivable. Il suffit d'aller sur son compte dans l’onglet "Paramètres", situé tout en haut à droite de l’écran en cliquant sur une petite flèche. Puis de sélectionner "confidentialité" sur la gauche. Par défaut, vos paramètres sont réglés ainsi :


Podcast Jean Rivière

Facebook déjà condamné en Allemagne
Il suffit donc de modifier deux de ces paramètres. A la question "Qui peut vous trouver à l’aide de l’adresse e-mail que vous avez fournie ?", vous devez passer de "Tout le monde" à "Amis". Même chose pour la question "Qui peut vous trouver à l’aide du numéro de téléphone que vous avez fourni ?". Le tour est joué.

Le Monde rappelle également qu'il est possible de supprimer votre numéro de téléphone. Rendez-vous dans "Paramètres" puis "Mobile". Facebook signale alors que "certaines options ne seront alors plus accessibles, comme le fait de recevoir des notifications [par SMS] concernant vos invitations d’amis, vos messages, les publications sur votre mur et les mises à jour du statut de vos amis."

A ce jour, Facebook n'a pas réagi. Mais en février dernier, le site de Mark Zuckerberg a déjà été épinglé par la justice allemande. Elle lui reprochait sa façon de protéger les informations personnelles de ses utilisateurs. 


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top