News

Un projet visant à relier la ville russe de Saint-Pétersbourg au port indien de Mumbai - en dehors de la route traditionnelle à travers le canal de Suez - entre dans sa phase critique. Le projet s'appelle le Corridor de Transport Nord-Sud (International North-South Transport Corridor ou INSTC en anglais) et a été lancé par la Russie en 2000. 

Le projet avait déjà été lancé par le ministère russe des Transports en 2000. Avec seulement 7200 kilomètres, le nouvel axe de circulation est nettement plus court que l'itinéraire standard par le canal de Suez : au lieu de 35 à 40 jours, le fret ne sera à l'avenir transporté que pendant 20 à 23 jours. 

Selon le ministre indien du commerce Suresh Prabhu, le projet prendra bientôt une forme concrète : 
Selon lui, la partie russe a déjà établi une "feuille de route" pour le nouvel axe de transport et la présentera bientôt à tous les Etats participants. 


Jusqu'à présent, les cargaisons en provenance de l'Inde étaient transportées par voie maritime à travers le canal de Suez puis par voie terrestre à travers l'Europe jusqu'à Saint-Pétersbourg (trajet bleu).

Le nouvel itinéraire de l'INSTC mène de la métropole portuaire indienne de Mumbai via l'Iran, l'Azerbaïdjan à Astrakhan en Russie et de là à Moscou et Saint-Pétersbourg (trajet rouge). 

Outre le contournement de l'Europe et des Etats-Unis et les temps de transport plus courts, il y a un autre avantage, les transports d'essai sur le nouvel itinéraire ont montré que les coûts peuvent être réduits d'environ 30 pour cent. Cela donnera un nouvel élan aux échanges commerciaux entre l'Inde et la Russie. 




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top