News

Le 5 Juin 2018, Macron et le criminel de guerre "Bibi" Netanyahou ont été vus en train d'accomplir ce qui ressemblait à un rituel étrange consistant à poser leurs mains sur un orbe lumineux.

Ce n'est pas la première fois que le public assiste à une telle chose, il y a déjà eu un précédent au moment de la visite de Donald Trump en Arabie Saoudite.

Mais dans les 2 cas, aucune explication n'a été fournie concernant cet objet dont la fonction semble être purement décorative. 

Aujourd'hui, nous en sommes donc arrivés à un point où les grands de ce monde accomplissent publiquement ce qui ressemble à des rites occultes sans même avoir besoin de se justifier.
Cela mérite une petite explication : ils appartiendraient peut être à une même fraternité. d'accord mais pourquoi donc ne se cachent ils plus ?

Cela fait des années que les chercheurs de vérité tentent de sensibiliser le public aux divers signaux occultes déployés par certains hommes politiques mais également par beaucoup de célébrités dans le but de les convaincre que ceux ci adhéreraient à un culte secret : la confrérie des illuminés.


Or, ni les documents, ni les témoignages ne sont parvenus à convaincre le grand public que ceux ci existent bel et bien. Pour les gens, une telle chose n'est pas possible et d’ailleurs les médias se chargent de ridiculiser par avance tout ce qui a trait aux illuminati en cataloguant ce sujet dans les théories du complot.

Et si l'on montre les photos, les videos et les témoignages qui attesteraient l’existence d'un tel culte, on nous répond que ce sont soit des photomontages soit des signes à destination des sourds muets.


La vérité est simple et la voici :
L'axiome de base c'est que tout individu fonctionne selon un programme qui lui a été fourni par l'éducation, les médias ainsi que par son entourage.

De ce point de vue, l'individu est programmé tel un robot et toutes les informations qui n'ont pas été prévues dans ce programme, il va automatiquement les rejeter. Pour lui, elles n'ont aucune réalité, aucune consistance, elles n'existent tout simplement pas.

Et ainsi, puisque ni l'école, ni les médias ne lui ont appris l'existence d'un culte satanique s'exerçant encore de nos jours et puisque personne dans son entourage ne va accorder du crédit à un tel sujet, 
et bien l'idée même un tel culte sera littéralement oblitéré du champ de sa conscience.

De son point de vue, il n'existe pas et comme il ne sait pas quelle réaction adopter face à cela, il préfère alors ne pas en tenir compte.

Ce que je raconte là est valable pour toutes sortes de choses. L’éventail est large, il va des vaccins aux guerres injustes. D'une manière générale cette cécité concerne tous les sujets traités dans la complosphère.

Et donc, paradoxalement, si les gens ignorent ce qui pourtant est devant leurs yeux, cela permet aux illuminés et à tous les salauds de la Terre de parader sans même prendre la peine de se cacher.

Ils peuvent faire des cornutos, parler de "Nouvel Ordre Mondial", de gouvernance globale, d'abolir les nations, de bombarder des pays qui ne nous on rien fait, d'annoncer des sacrifices basés sur la numérologie, les gens vont se laisser faire car on ne leur a pas appris à réagir à de telles choses.


Et il leur suffira juste de prétendre agir au nom du bien ou se couvrir avec de vagues prétextes humanitaires pour obtenir l'adhésion du public

C'est là l'un des secrets de la caste dirigeante et c'est pour cette raison que vous ne verrez jamais un représentant de l'autorité contester la version officielle des événements dans les médias.

Et si jamais si une telle chose survenait, dites vous bien que celui ci serait aussitôt poursuivi et poussé à la ruine. Et c'est ainsi, qu'aujourd'hui le simple fait de contester la version officielle du 11 septembre ou celle des autres opération sous faux drapeaux équivaut à une forme de suicide social.

Et paradoxalement, c'est parce que ce genre de sujet a été exclu du débat public, que l'on peut organiser en toute impunité des false flags meurtriers, on peut même pousser le vice à les annoncer à l'avance, ce fut le cas du massacre du Bataclan du 13 Novembre 2015 qui fut annoncé dans une couverture de l'Economist, il suffisait de remettre les chiffres dans le bon ordre.


Couverture de l'Economist "The Word in 2015" 
ces chiffres sont là sans aucune explication.

Et puisque les hommes politiques, les policiers et les juges sont eux mêmes soumis à la même programmation de base que les autres citoyens, il ne leur viendrait jamais à l'esprit d'orienter leur enquête vers les véritables commanditaires.

Ils n'ont pas été éduqués à cet effet et donc de leur point de vue, que des individus peu scrupuleux aient pu organiser de tels massacres est une chose tellement invraisemblable qu'elle ne mérite même pas d'être envisagée.

Le fonctionnement de la société est donc régit par l'éducation et les médias et on peut programmer les individus à réagir comme des robots obéissants et on peut même les amener à œuvrer contre leurs propres intérêts et l'étape finale d'un tel conditionnement, c'est la guerre, c'est à dire l'anéantissement massif de ces individus préprogrammés.

Ce que je raconte là a été théorisé par l'un des penseurs de l'élite anglaise, un certain Bertrand Russel qui écrivit :
"Nous pouvons détruire les animaux plus facilement qu’ils ne peuvent nous détruire : c’est la seule base solide de notre prétention de supériorité. Nous valorisons l’art, la science et la littérature, parce que ce sont des choses dans lesquelles nous excellons.
Mais les baleines pourraient valoriser le fait de souffler et les ânes pourraient considérer qu’un bon braiement est plus exquis que la musique de Bach. Nous ne pouvons prouver qu'ils ont tort, sauf par l’exercice de notre pouvoir arbitraire. Tous les systèmes éthiques, en dernière analyse, dépendent des armes de guerre."
Mais au cas où cette citation de Bertrand Russell vous paraîtrait quelque peu alambiquée en voici une qui résume encore mieux le fond sa pensée :
"Beaucoup de gens seraient prêts à mourir plutôt que de penser. Et ils meurent..."
Comme chacun le sait, en France, le débat public n'est pas libre, on ne peut pas discuter de tout, il y a des sujets tabous, les médias sont quasiment tous sous contrôle et dés lors tout est possible.

Et donc comme en France, officiellement les false flags n'existent pas, on peut organiser plein d’attentats dans des circonstances étranges, le public n'y verra que du feu, le public n'est pas entraîné à réagir à la possibilité d'une opération sous faux drapeau.

Et le pire, c'est qu'il n'est même pas entraîné à comprendre que les chefs qu'il élit ne sont que des hommes de paille au service de puissances étrangères.
Le public pense que c'est lui qui a choisit des types tels que Sarkozy, Hollande et Macron et même quand il se rend compte qu'il a été floué par des escrocs, cela ne l’empêche pas de répéter la même erreur.

Macron est un banquier, il a travaillé chez Rothschild et des millions de français pensent qu'il est là pour servir leurs intérêts.

Les Rothschild traînent depuis des siècles une sinistre réputation. Leur vin est estampillé du nombre de la bête mais tout est normal. Il n'y a pas de quoi s'inquiéter.



Et quand les médias ont annoncé que Macron fut élu avec un score de 66.06%, aussitôt celui ci a fait un discours les bras en croix devant une pyramide ornée d'une lumière rouge. Mis à part, quelques partisans de la théorie du complot, les français n'ont rien trouvé de choquant à cela.


Et quand au mois de mai, ce même Macron prend les mains de Donald Trump et de sa femme pour faire un double cornuto sur le balcon de la Maison Blanche, personne ne trouve rien à redire à ce geste étrange et inapproprié. Il n'y a eu aucun tollé, aucune question, c'est comme si ce geste n'avait jamais eu lieu.


Dans ce cas, il n'est guère étonnant de voir un mois plus tard, le président Macron continuer à pratiquer une gestuelle étrange en public.

Le voici, recevant en grande pompe le criminel de guerre Nétanyahou au Grand Palais pour soit disant célébrer les réalisations d'Israël depuis plus de 70 ans dans le développement de technologies innovantes de la médecine et de la cybersécurité. 

Et que fait il ?
Il fait comme Trump au moment de sa visite en Arabie saoudite, il pose ses mains sur un orbe lumineux. Ce geste n'a aucun sens, on ne sait pas à quoi il correspond. Les seuls références que nous ayons sont celles du cinema fantastique..


Et comme personne ne sait quelle est sa signification, le geste passe inaperçu. On n'en parle même pas. Aujourd'hui, Macron pourrait se mettre à invoquer Satan avec une boule de cristal, les français ne vont même pas sourciller.


À travers ses quelques exemples, nous avons comment une certaine élite profite de la passivité de la population pour s'exposer au grand jour sans hésitation.

Ce n'est pas la première fois que l'on assiste à de telles choses, par exemple la cérémonie du Gothard est encore dans toutes les mémoires mais ces derniers temps il semble bien qu'ils ne prennent même plus la peine de se cacher.


Nous sommes donc en train d'assister l'extériorisation d'une confrérie secrète dont les codes et les mœurs sont complètement inconnus du grand public.
Et c'est justement pour cette raison que ses membres peuvent afficher sans complexes une gestuelle de type occulte.

Sans le silence complice des médias, ils ne seraient donc pas aux plus hauts niveaux de la société bénéficiant de la plus totale impunité. Mais si jamais cette question venait à être débattue en public, il y a fort à parier que les illuminés risqueraient de se faire lyncher.

En cette fin de cycle, les agissements des illuminés sont révélateurs d'esprits cadenassés à la limite de l'autisme. Il ne nous reste plus qu'à attendre le déclic providentiel qui réveillera les masses de la torpeur dans laquelle elles sont plongées et déclencher la nécessaire révolution en prélude au retour à l'ordre Traditionnel.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top