News

Des trombes d'eau, des larmes et une joie incommensurable. Ce dimanche 15 juillet 2018, la France a remporté la deuxième Coupe du monde de son histoire en terrassant la Croatie (4-2). Un titre qui survient vingt ans après le triomphe de 1998, et parachève une compétition au cours de laquelle les Bleus auront fait la démonstration d'un collectif à toute épreuve.


Et sous un déluge impressionnant, les joueurs de Didier Deschamps sont allés recevoir le trophée de la Coupe du monde des mains de Philip Lahm et de Vladimir Poutine, après avoir embrassé un Emmanuel Macron comblé et trempé.

Un peu plus tôt, les joueur de l'équipe de France avaient pu laisser éclater leur joie au coup de sifflet final avant de porter en triomphe leur sélectionneur, devenu ce dimanche le troisième homme à soulever le plus beau trophée du football mondial à la fois en temps que joueur et entraîneur.

Au cours de la cérémonie protocolaire, Kylian Mbappé a reçu le trophée de meilleur joueur de la compétition. Logique pour un homme devenu le plus jeune Français à marquer en Coupe du monde et le deuxième plus jeune joueur de l'Histoire à marquer en Coupe du monde et en finale d'un Mondial après la légende Pelé.


Le Croate Luka Modric a, lui, été sacré meilleur joueur de la Coupe du monde, un trophée que l'excellent milieu de terrain croate a reçu les larmes aux yeux, consolé par la présidente de son pays, Kolinda Grabar-Kitarović. Le Belge Thibault Courtois a enfin été nommé meilleur gardien de la compétition.







0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top