News

Abdellatif Laâbi, né à Fès en 1942, est un poète, écrivain et traducteur marocain. Il a fondé en 1966 la revue Souffles qui jouera un rôle considérable dans le renouvellement culturel au Maghreb.



Abdelatif comme désir, Abdélatif Laâbi en modelé réflexion, pour une place idéale de poète. Ce rhapsode à voix douce, transmetteur d’attentes, celui par qui il est accordé de voir sans illusion le monde et les comportements humains.

"A la fin des années 60, il s'engage politiquement, d'abord dans les rangs du PLS (Parti pour la libération et le socialisme), ancien parti communiste marocain, puis à partir de 1970 comme fondateur du mouvement clandestin d'extrême gauche Ila Al Amame. En janvier 1972, il est arrêté et torturé. En 1973, il est condamné à dix ans de prison. Les preuves du complot dont on l’accuse sont les numéros au complet de Souffles et d’Anfas, et on l’enferme à Kénitra, où il devient le prisonnier numéro 18611. » (Wikipedia)
Je n'ai plus le temps
de la patience
J'abandonne la sagesse aux poètes du réalisme
aux peintres du compromis
aux musiciens de la sérénité 


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top