News

Le groupe a annoncé qu’il n’ouvrirait finalement pas ce magasin, le premier du genre, pour des raisons "techniques et logistiques". 

Le projet était ambitieux : permettre aux clients de faire leurs courses 24h/24, 7j/7 grâce à un magasin entièrement automatisé, sans caissiers. Mais ce Carrefour, dont l’ouverture était annoncée depuis plusieurs mois près de la Grand-Place de Bruxelles, ne verra pas le jour. Le journal belge l’Echo annonce que ce projet a été abandonné : une information confirmée par le géant français de la grande distribution.

"Pour des raisons techniques et logistiques, nous ne pouvons poursuivre ce projet. Les tests généraux menés n’ont pas apporté les garanties escomptées", fait savoir Marco Demerling, porte-parole de Carrefour Belgium, à BX1. Les clients auraient eu accès à environ 400 références dans ce magasin entièrement automatisé. Après avoir effectué leur commande via des bornes interactives, celle-ci aurait été préparée par une machine. Du personnel aurait été embauché pour la réception des marchandises et la cuisson du pain, avait précisé Carrefour auprès de France 3 en février.

"Auchan Minute" et Casino sans caissiers
Selon l’Echo, les tests ont notamment révélé que ce format ne répondait pas aux besoins des clients. Le porte-parole n’a pas voulu préciser si ce concept était définitivement abandonné pour le marché belge : "Je ne peux rien confirmer. Une réflexion est en cours", a-t-il précisé au journal économique, ajoutant : "Carrefour développe tout le temps des concepts innovants. Nous avons récemment lancé un Carrefour Café, le système de livraison Shipto et Carrefour Bio".

Reste à voir si les initiatives du même genre des concurrents de Carrefour auront plus de succès. Auchan a mis en place depuis plusieurs mois un "Auchan Minute" à Villeneuve-d’Ascq, dans le Nord. Au siège social de l’entreprise, les salariés ont accès à un magasin 100% automatisé, comme celui que Carrefour voulait ouvrir à Bruxelles.

Casino va de son côté ouvrir un magasin sans caissiers le dimanche à Angers : les clients ne pourront utiliser que les caisses automatisées à compter du 25 août. Seuls des vigiles seront présents le dimanche matin, de 9h à 12h30, dans l’hypermarché de la Roseraie. Une annonce qui a suscité de vives critiques, de la part des syndicats et des politiques.

Quand il n'y aura plus que des chômeurs, plus personne n'ira dans ces boutiques, c'est d'ailleurs en cours, vu de la chute des chiffres d'affaires des grandes enseignes et le nombre croissant de produit en date limite de consommation dépassée laissés dans les rayons...



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top