News

Ce mois d'août a connu de fortes pluies, de la grêle et des inondations destructrices qui ont tué des centaines de personnes et déplacé des millions d'autres dans le monde.

L'Inde a été le pays le plus touché avec plus de deux cents morts et une dévastation généralisée. Ces événements se sont produit simultanément à une rare chute de neige estivale dans l'Himachal, annonciatrice d'une une saison hivernale précoce.

En déversant des trombes d'eau et des rafales de vent à 221 km/h, le super typhon Lekima a frappé le centre de la Chine et produit de fortes inondations qui ont provoqué la mort de cinquante-six personnes et contraint des millions d'autres à l'évacuation.

L'Espagne a également été frappée par des conditions climatiques extrêmes ce mois-ci, avec des inondations, de la grêle et même des tornades. Pendant ce temps, des incendies incontrôlables sur l'île de la Grande Canarie ont contraint à l'évacuation près de dix mille habitants.

Les feux de forêt ont fait rage dans le monde entier, mais alors que les médias se concentraient sur l'Amazonie et rendaient responsable le réchauffement climatique anthropique, les feux de forêt en Afrique centrale ont été ignorés... même quand ils étaient trois fois plus importants. Malgré le battage médiatique, l'Afrique a subi au moins soixante-dix pour cent des dix mille incendies en moyenne par jour qui surviennent dans le monde au mois d'août, bien que le nombre de feux soit constant d'une année à l'autre.

Mais le plus impressionnant à propos de ces incendies, ce sont les trente-quatre mille kilomètres carrés de territoire brûlés par des incendies dans quatre régions de Sibérie, probablement allumés par la foudre et répandus par des vents puissants.

Tout cela, et plus encore, dans ce résumé mensuel SOTT des changements terrestres...



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top