News

Des unités de l’armée et de la Garde nationale saoudiennes ainsi que des forces du Président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi ont essuyé une défaite dans la province de Najran limitrophe du Yémen lors d’une opération lancée par les Houthis.

Les Houthis ont infligé des pertes à des unités saoudiennes et du Président yéménite Hadi dans la province saoudienne de Najran, dans le sud du pays, dont témoignent des vidéos et images mises en ligne sur les réseaux sociaux.

Cette fois, les Houthis ont réussi à saisir et à détruire un grand nombre de blindés et à faire de nombreux prisonniers.

Les vidéos montrent que des blindés de fabrication canadienne LAV-25 ont été parmi les plus touchés. Ces véhicules pesant 12 tonnes et équipés d’un canon automatique de 25 millimètres et de deux mitrailleuses de 7,62 millimètres ont été abandonnés par leurs équipages qui ont pris la fuite.

Les Houthis se sont également emparés d’une quinzaine de KADDB Al-Wahsh jordaniens, de Spartan émiratis et d’Oshkosh M-ATV américains.

Parmi les autres prises, les images montrent des fourgonnettes et des camions chargés d’armes et de munitions, des bulldozers, des canons antiaériens autopropulsés M163, des mortiers de 122 millimètres et un lance-roquettes multiple de fabrication croate RAK-12.

​L’Arabie saoudite subit ainsi un deuxième revers pour le mois de septembre. Le 14 septembre, des missiles de croisière et drones revendiqués par les Houthis avaient attaqué des sites pétroliers saoudiens, leur causant de graves dommages.





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top