News

En 2018, il y a eu 609.648 décès en France (Outre mer inclus) — contre 606.274 en 2017 — pour une population de 66,89 millions d'habitants soit un taux de mortalité de 9,1 pour 1000, un taux stable sur les 10 dernières années.

Quatre principales causes, tous sexes confondus, totalisent les deux tiers (67,1 %) des décès en France (données 2013) :

  1. les tumeurs malignes (27,6 % des décès), 
  2. les maladies de l’appareil circulatoire (maladies cardio-vasculaires, 25,1 %), 
  3. les maladies de l’appareil respiratoire (6,6 %)
  4. les morts violentes (accidents, suicides et autres causes externes de décès, 6,5 %). 
En 2013, le CépiDc de l'Inserm a recensé la mort de 567.078 personnes sur l'ensemble de la France. Les maladies iatrogènes ne sont pas incluses dans le tableau; on estime qu'elles causent 13.000 morts par an en France.

Comme le précise le Professeur Raoult, et d'après les statistiques, il n'y a pas d'épidémie en France....
Nous avons affaire à une instrumentalisation des décès, partie de Chine, où la région de Wuhan est polluée et les maladies pneumopathiques endémiques. Le coronavirus à été un facteur aggravant, qui a causé des ravages dans la population majoritairement âgée et fait paniquer les autorités. Le nombre de mort en Chine, rapporté à la totalité de la population, est insignifiant. La grande majorité de la Chine n'a pas été confinée ni touchée par le Covid-19.


0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top