News

L'épidémie tire à sa fin selon Trump. Cependant, plusieurs gouvernement modifient les critères d'évaluation de l'épidémie afin de maintenir un climat anxiogène. 



Les études qui montrent un taux de mortalité similaire à la grippe



Censures : La pandémie, un sujet plus que populaire
Depuis le mois de mars, M. Cossette-Trudel se concentre quasi exclusivement sur la pandémie de la COVID-19. Comme plusieurs autres adeptes de QAnon, il affirme que les risques associés à la maladie sont exagérés, dans la foulée d'une conspiration qui a pour but de nuire au président américain Donald Trump.

M. Cossette-Trudel a plusieurs fois remis en question la nécessité d'adopter des normes sanitaires publiques et juge que le premier ministre du Québec, François Legault, fait partie du complot contre M. Trump. Son auditoire, que ce soit sur Facebook ou sur YouTube – où sa chaîne compte 120 000 abonnés –, a pris beaucoup d'ampleur depuis l'éclatement de la pandémie. Il est ainsi devenu une figure de proue au sein du mouvement visant à protester contre les règles sanitaires québécoises, notamment le port obligatoire du couvre-visage dans les commerces et le transport collectif.

M. Cossette-Trudel s'est aussi exprimé lors de diverses manifestations antimasques, en plus d'être invité sur les ondes de CHOI FM, une station de radio de Québec dont plusieurs animateurs sont opposés au port obligatoire du masque dans certains lieux.

Facebook dit avoir récemment agi pour limiter l'influence de Radio-Québec, y compris en retirant à M. Cossette-Trudel la capacité d'en monétiser le contenu, ainsi qu'en restreignant les endroits où son réseau apparaît dans les résultats de recherche.

Lors d'une entrevue donnée mardi, avant que son compte Facebook ne soit fermé, M. Cossette-Trudel a soutenu que les restrictions tenaient de la censure, et a accusé Facebook d'être le chien de garde des puissants.

Source Radio Canada




0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top