News

Le président russe Vladimir Poutine inspire plusieurs hommes politiques en Europe, qui s'avèrent pourtant incapables de reproduire son succès à leur compte, constate le site d'information Boulevard Voltaire. La force de M. Poutine est dans sa virilité: "un peuple viril a des chefs qui le sont aussi".

D'après Boulevard Voltaire, de célèbres politiciens dont M. Schröder, M. Berlusconi, M. Fillon et l'ancien président français Nicolas Sarkozy sont tous tombés sous son charme. La raison en est, explique le site, que M. Poutine est très viril et que "l’obsession fondamentale – quoique inconsciente – de tout homme normalement constitué", est d'être viril.
"Ils voudraient bien, tous, en avoir autant que lui, mais ils savent bien que ce n’est pas possible", affirme Boulevard Voltaire.
Premièrement, à cause de l'Europe qui les serre "avec son tas de principes idiots". Ensuite, il y a la "démocratie", étouffante comme une mère qui ne comprend pas qu’elle nuit au développement de la virilité de sa descendance et la limite à sa puberté.

Sans oublier qu'ils ont tous leur pays, qui est, d'après le journal, petit comme un "ex-jardin soviétique avec sa vache, ses quelques poulets et ses concombres", alors que, Vladimir Poutine "règne sur un véritable continent".

Mais la raison principale est que, derrière le chef de l'Etat, il y a son peuple, "un peuple simple qui aime son pays, ne le dénigre jamais – comme le fait un autre peuple +maso+ qu’on connaît bien —, un peuple qui n’a pas du tout, mais alors pas du tout envie de tomber dans la dégénérescence qui est en train de détruire, chaque jour, la mosaïque vieillie de ces petits pays qui ne peuvent s’empêcher de lui donner des leçons".

Les auteurs de l'article concluent que les Russes avec leur président en tête peuvent se permettre beaucoup de choses pour vivre en harmonie avec eux-mêmes sans penser aux "normes" imposées par une prétendue liberté. Les Russes savent parfaitement ce qu'ils veulent. Et la Russie peut se permettre de s'occuper de ses propres problèmes au lieu de se mêler des questions intérieures d'autrui.

"En Russie, on ne se marie pas entre personnes du même sexe, on ne laisse pas la racaille brûler des voitures, on n’oublie pas la victime au profit du délinquant, on n’envisage pas de légaliser la consommation de certaines drogues, on n’oublie pas les SDF pour satisfaire des milliers de migrants. … Et un peuple viril a des chefs qui le sont aussi", résument les auteurs de l'article.

Source











0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top